COP21, France

Les bouquetins en sursis dans les Alpes

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

L’abattage de bouquetins dans le massif du Bargy, en Haute-Savoie, va être suspendu jusqu’à un recours en justice, prévu le 19 octobre. Après une « première étape » de deux jours où 70 mammifères ont été abattus, la Fondation Nicolas Hulot a affirmé dimanche que l’opération allait être temporairement stoppée.

Un arrêté préfectoral du 16 septembre avait autorisé « l’euthanasie » de bouquetins porteurs de brucellose, une maladie infectieuse qui risque, selon les éleveurs, de contaminer leurs bêtes. Entre 200 à 250 bouquetins (dont 40% sont atteints de la maladie) doivent ainsi être abattus et 75 autres préservés après avoir été marqués, en « vue de la constitution d’un noyau sain parmi la population des bouquetins du Bargy », selon la préfecture.

Les défenseurs de l’environnement ont attaqué cet arrêté en justice. Ils estiment que les bouquetins ne représentent pas un danger significatif pour le cheptel domestique et juge l’abattage contre-productif, car il risque d’étendre la maladie aux régions voisines en faisant fuir les animaux.

La procédure de référé n’est pas suspensive et le tribunal administratif de Grenoble doit examiner l’affaire le 19 octobre.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone