COP21, France

Ligne à grande vitesse dans le Lot-et-Garonne : les zadistes évacués

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Le réveil a été difficile pour les zadistes de Brax (Lot-et-Garonne). Les gendarmes ont évacué vers 9h30, ce lundi 12 octobre, leur campement, installé sur le chantier d’un rond-point. Ils étaient une trentaine à occuper le site, jour et nuit, pour montrer leur opposition à la construction de la future Technopole-Garonne et gare LGV (ligne à grande vitesse) dans le secteur.

Les premiers travaux de ce vaste chantier dans l’agglomération d’Agen ont débuté sur ce rond-point. Depuis une dizaine de jours, la présence des zadistes sur le site avait forcé l’arrêt total du chantier.

La semaine dernière, l’agglomération d’Agen, propriétaire du terrain, et la mairie de Brax ont saisi la justice pour demander leur expulsion. Le tribunal administratif a ordonné le démantèlement du camp jeudi dernier.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone