France, Société, Sport, Techno, voile

Gros temps sur la transat Jacques Vabre

Alors que le classement demeure serré 48h après le départ, la météo complique le déroulement de la course pour les 28 monocoques et les 8 trimarans.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Lancée dimanche 25 octobre du Havre, la Transat Jacques Vabres affronte depuis la première nuit de la course une tempête automnale. Le front dépressionaire se trouve dans le golfe de Gascogne, et des vagues de 5 à 10 mètres sont prévues. Certains concurrents ont été durement frappés au moment de s’engager dans l’Atlantique.

La tête de la course dans les quatre catégories reste relativement groupée après deux jours de course.

  • Dans la classe Ultime, trois multicoques se trouvent au large du Portugal, avec un léger avantage pour le voilier Sodebo Ultime, skippé par Thomas Coville et Jean-Luc Nelias. Le maxi-trimaran de 23,30m Prince-de-Bretagne, qui faisait partie des favoris, s’est retourné au large de la Corogne (Espagne). Les deux skippers Lionel Lemonchois et Roland Jourdain se trouvent toujours à l’abri dans leur coque centrale en attendant qu’une météo plus clémente permette le remorquage de leur embarcation.

 

  • Dans la catégorie IMOCA, la tête de la course est tenue à l’heure actuelle par Alex Thomson et Guillermo Altadill, sur Hugo Boss au large de la Bretagne. Trois monocoques de soixante pieds ont abandonné. Maître-Coq de Jérémie Beyou et Philippe Legros a ainsi jeté l’éponge, lundi 26 octobre, en fin de journée. Peu après le départ, les deux skippers avaient dû s’arrêter en Bretagne pour réparer l’étaie, une pièce de fixation du mat. Devant l’incertitude de la météo, et de la solidité de la nouvelle pièce, ils ont choisi de ne pas repartir. Edmond-de-Rotschild  et Safran-2 ont de leur côté été victimes d’avaries diverses, et annoncé leur abandon lundi après un jour de course.

 

  • Dans la catégorie des Class 40, monocoque de 12,2m, V and B tenait une courte avance sur Bretagne-Crédit Mutuel Elite et Eärendil, mardi après-midi. Deux abandons ont déjà été enregistrés. Lundi vers 16h, Club-103, skippé par Alan Foura et Juliette Pêtrès, a dû mettre le cap sur Lorient suite à deux casses. Dans la nuit, Team Concise s’est aussi dérouté vers l’Irlande à cause d’une avarie.

 

  • Enfin, les quatre bateaux dans la catégorie multi 50 restent encore en lice. Au large des des Sables d’Olonne Thierry Bouchard et Olivier Krauss mènent la course sur Ciela Village.
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone