Budget, Gouvernement, social

Allocation adulte handicapé : pas d’amateurisme pour Manuel Valls

Le premier ministre Manuel Valls a réfuté tout amateurisme de l’exécutif après le report du nouveau mode de calcul de l’allocation adulte handicapé (AAH).

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Le gouvernement a annoncé mardi soir qu’il n’appliquerait pas le nouveau mode de calcul, très contesté, de l’AAH. Cette annonce a suscité les railleries de l’opposition qui taxe l’exécutif d’amateurisme. Le premier ministre a réagi à ces accusations mercredi après-midi lors des questions au gouvernement : «L’amateurisme est la réforme improvisée et non concertée. Réformer c’est aussi savoir écouter et corriger lorsque cela est nécessaire.»

Stéphane Le Foll avait également déclaré mercredi matin sur France 2 : «On ajuste, on écoute, et on avance. Voila le principe et la méthode.» Même son de cloche pour Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée, qui a démenti tout amateurisme de la majorité sur RFI : «Il n’y a pas la moindre improvisation, simplement des débats parlementaires.»

Ces réactions surviennent au lendemain de l’annonce faite par la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées Ségolène Neuville. Elle a déclaré mardi soir dans l’hémicycle que le gouvernement avait décidé de ne pas appliquer le nouveau mode de calcul de AAH. Cette mesure, très décriée par les députés de tout bord, aurait réduit le montant de l’allocation pour une partie des bénéficiaires de l’AAH.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone