Actualités, Diplomatie, Europe, International, Politique américaine, Russie, Syrie

Les trois infos à retenir de la nuit

Riposte américaine annoncée après les piratages russes lors des élections, plus de 1200 civils tués par les frappes russes en Syrie, les sanctions contre la Russie prolongées de six mois par l’Union Européenne.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

La Russie était au coeur de l’actualité de cette nuit. Que ce soit aux Etats-Unis, qui ont décidé de riposter au piratage informatique lors des élections, en Syrie où la bataille d’Alep n’en finit pas de s’achever, ou en Europe, dont les 28 membres ont décidé de prolonger les sanctions à l’encontre de leur encombrant voisin.

  • Etats-Unis : Le président Obama annonce des représailles contre Moscou

La Maison Blanche a mis en cause jeudi 15 décembre Vladimir Poutine dans les piratages informatiques ayant perturbé l’élection présidentielle et le président Obama lui-même a annoncé des représailles. De quoi faire monter encore la tension avec Moscou à quelques semaines de l’arrivée de Donald Trump au pouvoir.

Barack Obama, qui s’exprimera ce vendredi 16 décembre à 14h15 (20h15 heure française) lors d’une conférence de presse, avant de s’envoler pour ses vacances à Hawaï, devrait être longuement interrogé sur ces cyberattaques qui ont pu avoir une influence sur le scrutin ayant opposé la démocrate Hillary Clinton au républicain Donald Trump.

Une certitude, les Etats-Unis ne resteront pas sans réagir a déjà annoncé le président Obama dans un entretien à la radio NPR qui sera diffusé vendredi et dont des extraits ont été rendus publics jeudi soir: « Il est clair que si un gouvernement étranger, quel qu’il soit, tente d’entacher l’intégrité de nos élections, alors nous devons agir », a plaidé Obama.

  • Syrie : les évacuations se poursuivent à Alep

Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit vendredi pour tenter d’obtenir le déploiement dans la ville syrienne d’Alep d’observateurs internationaux chargés de surveiller les opérations d’évacuation de civils et rebelles qui pourraient prendre des jours.

Des milliers de personnes ont été évacuées jeudi d’Alep, un mois après une offensive dévastatrice du régime qui s’apprête à proclamer sa plus importante victoire de la guerre avec la reprise totale de la deuxième ville de Syrie.

Le président Bachar al-Assad, qui a bénéficié du soutien crucial de la Russie et de l’Iran, a affirmé que les Syriens « écrivaient l’Histoire » avec la « libération » en cours de la ville.

Par ailleurs, l’organisation de protection civiles des Casques blancs a annoncé que les frappes aériennes russes contre la ville syrienne d’Alep ont tué 1.207 civils dont 380 enfants, dans un courrier adressé aux Nations unies.

  • Union Européenne : les sanctions contre la Russie prolongées de six mois

Les dirigeants de l’Union européenne se sont entendus jeudi pour prolonger de six mois les sanctions économiques contre la Russie en raison de son rôle dans le conflit en Ukraine, a annoncé le président du Conseil européen, Donald Tusk. Certains pays ont plaidé pour que les sanctions soient renouvelées pour douze mois, craignant que le futur président américain, Donald Trump, s’efforce d’atténuer la pression sur Moscou.

La décision des dirigeants européens était attendue et la procédure formelle de prorogation des sanctions jusqu’à mi-2017 sera lancée la semaine prochaine. Les sanctions actuelles, qui concernent les secteurs de la défense, de l’énergie et financier, expirent fin janvier.

Ces sanctions ont été imposées à Moscou pour dénoncer l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et le rôle imputé à Moscou dans l’insurrection armée dans l’est de l’Ukraine.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone