Factcheck, Présidentielle 2017

FACT-CHECK. Le vote des musulmans instrumentalisé par la fachosphère

92% des électeurs musulmans ont préféré Emmanuel Macron à Marine Le Pen, au second tour de l’élection présidentielle, selon un sondage Ifop. Ce chiffre, repris par Fdesouche, a dupé des internautes, qui assimilent le nouveau président au candidat de l’islamisme.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Partagée 245 fois sur Facebook et retweetée 92 fois en 27 heures, l’information prend de l’ampleur. Fdesouche, site d’actualité « d’inspiration identitaire et classé à l’extrême droite » – comme le décrit Wikipédia – a titré un article datant du 9 mai : « 92% des électeurs musulmans ont choisi Macron ».

Le titre n’est pas faux, mais l’information, partielle, sème la confusion.

De nombreux internautes n’ont pas pris la peine d’analyser le graphique détaillant le chiffre et se sont contentés de lire le titre. Ces commentaires haineux, à l’orthographe parfois approximative, en sont la preuve.

Capture écran d’un commentaire haineux (10/05/17, 14h10)
Capture écran d’un commentaire haineux (10/05/17, 14h11)
Capture écran d’un commentaire haineux (10/05/17, 14h12)

 

L’information relayée n’est pas fausse, il s’agit d’un sondage Ifop pour La Croix et Pèlerin, qui est bien réel. Cette enquête avait pour but d’étudier le vote confessionnel lors du dernier scrutin national et, en particulier, le vote catholique.

8% de musulmans… pour Marine Le Pen

En omettant de mentionner ce détail capital, Fdesouche induit ses lecteurs en erreur. Les électeurs musulmans ont souhaité faire barrage à Marine Le Pen. Une hostilité envers la candidate d’extrême droite qui peut s’expliquer par ses positions sur la laïcité, par exemple.

Toutefois, 8% des musulmans qui se sont rendus aux urnes le dimanche 7 mai ont glissé le bulletin « Marine Le Pen ». Cela a inspiré plusieurs internautes.

Capture d’écran d’un commentaire sur le site de Fdesouche (10/05/17, 13h05)

 

Les électeurs musulmans ont plutôt voté… Mélenchon

Ce que le site ne précise pas non plus, c’est que ce pourcentage est relatif au second tour de l’élection présidentielle, où il n’y avait donc plus le choix qu’entre deux candidats : Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Si l’on s’intéresse au premier tour, le candidat plébiscité par les électeurs musulmans lors de cette élection n’est d’ailleurs pas Emmanuel Macron mais Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France insoumise a conquis 37% de l’électorat musulman contre 24% pour le nouveau président de la République.

Lire aussi : Emmanuel Macron élu, encore un coup des illuminati

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone