Non classé

FACT-CHECK. Un solde migratoire de 100 000 personnes par an, vraiment ?

Nicolas Bay, le secrétaire général du Front national, a affirmé que le solde migratoire des immigrés était de 100 000 personnes. Les intervieweurs de Franceinfo ont quant à eux estimé qu’il n’était que de 67 000. Les deux avancent des chiffres bien réels.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Nicolas Bay a affirmé, vendredi 19 mai sur Franceinfo, que le solde migratoire était de 100 000 personnes. Jean-Michel Aphatie et son équipe ont alors rétorqué que le véritable chiffre est de 67 000. Les deux parties avancent des chiffres publiés par l’Insee mais sur des périodes différentes. Explications.

Selon l’institut français, le solde migratoire des immigrés est « la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l’année. Ce concept est indépendant de la nationalité.  »

Alors qui dit vrai ? Nicolas Bay cite le chiffre de 2013 : 100 000. Il se base sur le dernier solde migratoire des immigrés dont l’Insee a publié les résultats définitifs. Jean-Michel Aphatie quant à lui évoque les estimations de 2016 : 67 000. Depuis l’année 2013, l’Insee n’a publié que des estimations et plus aucun chiffre avéré.

Il est difficile de donner tort aux journalistes de Franceinfo ou au secrétaire général du Front national. Aucun n’assène de « fake news », chacun met en avant le chiffre susceptible de l’arranger. Afin de palier les inexactitudes, l’Insee aurait décidé – selon Libération – de publier sous peu des chiffres réactualisés.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone