Budget, Newsroom Live

A chaque ministère son enveloppe

Le projet de loi de finances 2018 a été dévoilé ce mercredi. Passage en revue des budgets ministériels

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Les ministères verront leur enveloppe globale grandir en 2018, passant de 236 à 240,5 milliards d’euros. Pour autant, tous ne seront pas logés à la même enseigne, et certains verront leur budget raboté pour financer les priorités de l’exécutif. Passage en revue des budgets alloués aux différents ministères pour ce premier projet de loi de finances de l’ère Macron.

  • Armées

Le budget des armées grimpe de 1,8 milliard d’euros, passant de 32,4 à 34,2 milliards d’euros. Cette hausse devrait être répétée chaque année, visant une hausse de 8,6 milliards d’euros d’ici 2022. L’objectif est notamment de maintenir les équipements militaires, financer les opérations extérieures et recruter des cyber-espions.

  • Éducation nationale

Le ministère de l’éducation nationale sera doté d’1,3 milliard d’euros supplémentaires, équivalant ainsi à une enveloppe totale de 51,3 milliards d’euros. Cette hausse a pour but de compenser les nombreux recrutements dans le premier degré.

  • Recherche et enseignement supérieur

La recherche et l’enseignement supérieur obtiennent une dotation supplémentaire de 700 millions d’euros pour atteindre une enveloppe totale de 27,4 milliards. 200 millions seront consacrés à l’accueil de plus nombreux étudiants dans les universités. Le gouvernement devrait pourvoir le ministère de 500 millions d’euros supplémentaires en 2019 pour engager une « réforme du premier cycle », selon le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

  • Transition écologique

L’enveloppe du ministère de la transition écologique grimpe de 500 millions d’euros, atteignant 10,4 milliards. Cette hausse devrait lui permettre de renforcer le soutien aux énergies renouvelables et financer l’extension du « chèque énergie » et de la prime à la conversion des véhicules polluants annoncée cet été. Comme l’avait annoncé Nicolas Hulot en août, une part importante des dépenses ira aux transports, en particulier à la régénération du réseau routier national et du réseau fluvial.

  • Justice

La chancellerie verra ses moyens augmenter de 260 millions d’euros, pour une enveloppe globale de 7 milliards d’euros. Cette hausse devrait permettre au ministère de la justice de créer 1 000 postes supplémentaires dont la moitié serait consacrée à « armer les nouveaux établissements pénitentiaires ».

  • Agriculture

Le budget de l’agriculture augmentera également en 2018 : 400 millions supplémentaires pour atteindre 3,2 milliards d’euros. Parmi ces 400 milliards, 300 seront consacrés à la création d’une réserve de crise. Cette dépense ne sera pas reconduite en 2019, entraînant une baisse mécanique des crédits alloués au ministère.

  • Intérieur

Ainsi que l’a annoncé le ministre de l’intérieur Gérard Collomb, la police et la gendarmerie connaîtront une hausse de leurs crédits. 200 millions supplémentaires seront ajoutés à cette enveloppe qui atteindra donc 13,3 milliards d’euros. 2000 emplois supplémentaires sur le terrain devraient être créés grâce à cette hausse. D’ici 2020, ces crédits grimperont encore de 300 millions pour tenir la promesse d’une hausse des effectifs de 10000 postes sur le quinquennat.

  • Cohésion des territoires

Le ministère de la cohésion des territoires voit ses crédits baisser : -1,7 milliard d’euros prévus, suite à la réforme des aides au logement. L’enveloppe du ministère baissera à nouveau en 2019, à hauteur de 1,5 milliard.

  • Travail

Enfin, le ministère du travail voit son budget raboté de 1,5 milliard d’euros, tombant ainsi à 15,2 milliards d’euros. Cette baisse est principalement due à la diminution drastique du nombre de contrats aidés. En 2019, le gouvernement prévoit une seconde baisse des crédits pour la rue de Grenelle, de l’ordre de 2,3 milliards d’euros.

Cela n’empêchera pas une baisse encore plus franche des crédits en 2019, de l’ordre de 2,3 milliards d’euros.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone