Macron, Non classé, Politique

Emmanuel Macron réforme la Légion d’honneur

Emmanuel Macron a présenté ce jeudi en Conseil des ministres son plan pour « revaloriser » la Légion d’honneur.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Un symbole en forme de ruban rouge. La plus haute distinction honorifique française. Emmanuel Macron ne s’attaque pas à n’importe quelle institution. Le chef de l’Etat souhaite réformer l’attribution de la Légion d’honneur. L’objectif ? Réduire le nombre de récipiendaire pour rehausser sa valeur.

Les nouvelles modalités d’attribution ont été précisées ce jeudi lors du conseil des ministres. L’ensemble des ministres chargé d’identifier les lauréats de 2018 ne pourront pas proposer plus de 600 personnes. Pour la période 2018-2020, le nombre de décorés civils sera ainsi réduit de 50%, ceux des décorés militaires et des étrangers de 10% et de 25% respectivement.

Eclectisme et mérite à l’honneur

Depuis une décision de Nicolas Sarkozy en 2008, une parité stricte est déjà respectée. Désormais, le chef de l’Etat ambitionne de rajeunir les promotions pour en renforcer la diversité. Elles devront « ressembler à ce qu’est la France » a expliqué le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. Pour moderniser la distinction, une attention particulière sera également accordée aux citoyens exerçant dans des secteurs d’activités émergents comme le numérique.

« Seul le mérite doit être salué, pas la notoriété ou le service classique de sa fonction », a insisté M. Castaner. Des critères plus strictes devraient ainsi permettre d’abolir son attribution à l’usure ou par copinage. L’initiative citoyenne, qui permet a 50 citoyens de proposer un nom sera quant à elle fortement encouragée.

Une décision inédite

C’est la première fois qu’un président de la république souhaite durcir les critères d’attribution de la Légion d’honneur. Emmanuel Macron avait laissé présager son dessein en ne retenant que 101 lauréats pour la traditionnelle promotion du 14 juillet. Jusqu’à présent, environ 3000 personnes étaient décorées chaque années. Valery Giscard d’Estaing, président de la République entre 1974 et 1981, détient le record de titres décernés avec une moyenne de 4 600 par an.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone