Actualités

2839 migrants ont perdu la vie en Méditerranée cette année

Trois migrants sont morts cette nuit au large de la Grèce. 2839 personnes ont perdu la vie en tentant de traverser la Mer Méditerranée.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Depuis le pacte migratoire entre la Turquie et l’Union Européenne en mars 2016, le nombre de passages de migrants dans l’est de la mer Méditerranée s’est réduit. Le flux clandestin ne s’est pas arrêté pour autant, non sans risques pour les personnes qui tentent la traversée : au moins trois personnes se sont noyées cette nuit, près de l’île égéenne de Kalymnos, dans le naufrage du navire qui devait les emmener en Europe.

2839 migrants sont morts en mer Méditerranée entre le 1er janvier et le 3 novembre, selon l’Organisation Internationale pour les Migrations. Un bilan pour l’instant inférieur à celui de 2016 : cette année avait été particulièrement fatale, avec plus de 5000 décès recensés par l’OIM. En 2015, 3771 personnes étaient mortes.

Comme on peut le constater sur le graphique, la plupart des drames arrivent au printemps. Les conditions de navigation y étant a priori plus favorables, plus de migrants tentent leurs chances sur la mer. Ils sont aussi plus nombreux à échouer. 613 personnes sont mortes au mois de mai 2017.

Le 19 avril 2015,  une embarcation transportant plus de 900 clandestins a fait naufrage à 110 kilomètres des côtes libyennes. 800 personnes y ont perdu la vie.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone