Non classé

De violents incendies menacent Los Angeles et ses environs

De violents incendies renforcés par des vents violents menacent Los Angeles et ses environs depuis lundi 4 décembre. 200 000 personnes ont fui leur domicile autour de l’agglomération et notamment dans le richissime quartier de Bel Air

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Depuis mercredi 6 décembre au soir, des vents particulièrement violents, à plus de 130 km/h, attisent les flammes de l’incendie qui ravage les environs de Los Angeles depuis le début de la semaine. Près de 200 000 personnes ont déjà déserté leurs habitations pour se mettre en sécurité.

2 500 pompiers luttaient encore contre le feu jeudi matin, avec le renfort de 12 hélicoptères et 362 véhicules. Une personne a trouvé la mort dans les flammes, et 150 bâtiments ont été ravagés. Plus de dix mille logements sont encore menacés jeudi matin (heure californienne).

Cinq principaux foyers combattus par les pompiers

Parmi les quartiers exposés de la ville des anges, Bel Air, nid de somptueuses villas de stars comme celles de Béyoncé et de Robert Murdoch vient d’être évacué. Au moins quatre maisons y ont été détruites et 192 hectares alentours sont partis en cendre à cause du Skirball fire.

Des bourrasques du niveau d’un ouragan

L’incendie est particulièrement difficile à contrôler pour les pompiers américains en raison des violentes bourrasques qui se sont déclarées mercredi soir. Soufflant de manière continue sur la chaîne montagneuse de Santa Monica, à parfois plus de 136 km/h. Au regard d’une telle intensité, les services météorologiques de Los Angeles indiquent que ces vents correspondent au premier niveau de l’échelle Saffir-Simpson, qui évalue les ouragans.

Le dernier incendie dévastateur à Los Angeles a eu lieu en 1961, 500 habitations étaient parties en fumée sur les collines de la ville. 2017 s’inscrit comme l’année la plus mortelle en Californie à cause de ses feux. En octobre dernier, 40 personnes ont trouvé la mort dans une dizaine d’incendies dans la région. Ils ont dévasté une partie des vignobles du nord et plus de 10 000 bâtiments.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone