Europe, International

Brexit : une facture à au moins 45 milliards d’euros

Les deux camps se sont accordés sur une « méthodologie », pas sur un chiffre final. La somme est estimée entre 45 et 55 milliards d’euros selon des sources européennes.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Ce matin la Commission européenne avait estimé que les négociations pouvaient entrer dans une seconde phase etTheresa May soulignait que la facture du Brexit serait « équitable » pour les contribuables britanniques.

Fumée blanche sur Bruxelles ! Le chef de cabinet du président de la Commission Européenne, Jean-Claude-Juncker, a publié ce vendredi matin sur Twitter une photo laissant entendre que les négociations sur le Brexit, qui ont duré toute la nuit avec la première ministre britannique Teresa May, avaient été concluantes.

Jean-Claude Juncker a peu après expliqué en conférence de presse que « la Commission a décidé de recommander aux Etats de reconnaître que des progrès suffisants ont été réalisés«  et donc de permettre que les négociations entrent dans leur deuxième phase, qui portera sur les relations entre Londres et les Européens une fois le divorce prononcé.

Frontière entre Irlande et Irlande du Nord

L’un des derniers gros point litigieux était l’avenir de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord. Teresa May a précisé que l’accord obtenu « garantit l’absence de frontière dure« . Les chefs d’État des pays européens, réunis en Conseil européen le 15 décembre prochain, devront se prononcer sur l’accord conclu ce vendredi matin.

L’ancien chef du parti europhobe Ukip, Nigel Farage, a pour sa part estimé que cet accord était « une humiliation » pour la Grande-Bretagne.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone