Culture, Littérature

Le prix Nobel de littérature 1985 fait un flop en 2017

Un écrivain et peintre, Serge Volle a tenté une expérience insolite: vérifier si le Prix Nobel de littérature de 1985, Claude Simon, serait encore publié de nos jours. La réponse a été cinglante et unanime: le monument du « nouveau roman » ne semble plus à la page.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Serge Volle, écrivain et peintre fan de Claude Simon, pionnier du « nouveau roman », a tenté une expérience littéraire. Il l’a racontée lundi 12 décembre à l’antenne de France Inter.

Dans un échange épistolaire avec un ami, Serge Volle se demandait si Claude Simon, Prix Nobel de littérature en1985 serait aujourd’hui publié. Et pour en avoir le coeur net, il a tenté l’expérience. Volle a donc envoyé à 19 maisons d’éditions françaises, une cinquantaine de pages du roman de Simon publié en 1962, Le Palace.

Un livre passé de mode

Le résultat de l’envoi de ce faux manuscrit est édifiant: sur les 19 éditeurs contactés, 12 l’ont refusé et 7 n’ont même pas pris la peine de répondre.

Dans les lettres de réponse dont Serge Volle a fait part à Inter, un des éditeurs donnait comme motivation de refus: « Les phrases sont sans fin, faisant perdre totalement le fil au lecteur. » Il a également ajouté, « le récit ne permet pas l’élaboration d’une véritable intrigue avec des personnages bien dessinés. » 

« Avant d’écrire soyez célèbres. »

Résultat de ce canular: le monument du « nouveau roman » Claude Simon ne semble pas convenir au goût littéraire actuel. Pour Volle, cela traduit « le concept de livre jetable qui fait fureur ». Avec un soupçon de cynisme manichéen, il a cité Proust: « avant d’écrire soyez célèbres. »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone