accident, Actualités

Au moins 4 morts dans la collision entre un TER et un bus scolaire

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone
Arthur Carpentier 14 décembre 201720 h 30 min

Nous vous remercions d’avoir suivi ce live. Vous pourrez retrouver demain un récapitulatif de la situation, ce que nous savons et ignorons toujours.

Arthur Carpentier 14 décembre 201720 h 29 min

Découvrez les lieux et environs de l’accident, qui a fait au moins 4 morts et une vingtaine de blessés.

Emma Derome 14 décembre 201720 h 14 min

Les passages à niveau sont connus comme étant particulièrement risqués pour les automobilistes. Dominique Bussereau, ancien secrétaire d’État chargé des Transports, a mis en place le «Plan Bussereau» en 2008 afin de les sécuriser.
L’élu précise par ailleurs que les barrières présentes à un passage à niveau sont faites pour être cassées afin que personne ne se retrouve bloqué entre elles.
D’après lui, il convient maintenant d’attendre les résultats de l’enquête du Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEATT) afin de comprendre les causes de l’accident et savoir s’il y a une responsabilité humaine.

Emma Derome 14 décembre 201719 h 57 min

Après avoir avoir déclenché le plan blanc pour gérer l’activité accrue des hôpitaux, le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Vignes, a lancé jeudi le plan rouge en raison d’un «événement très grave de portée nationale».

Lors d’une catastrophe provoquant un nombre élevé de victimes, le plan rouge est déclenché pour organiser l’intervention des premiers secours sur place. Le préfet le déclenche lorsque le nombre de victimes est généralement supérieur à 10, et que les évolutions dans le temps et l’espace présentent le risque de secourir d’autres victimes.

Emma Derome 14 décembre 201719 h 56 min

Après avoir avoir déclenché le plan blanc pour gérer l’activité accrue des hôpitaux, le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Vignes, a lancé jeudi le plan rouge en raison d’un «événement très grave de portée nationale».
Lors d’une catastrophe provoquant un nombre élevé de victimes, le plan rouge est déclenché pour organiser l’intervention des premiers secours sur place. Le préfet le déclenche lorsque le nombre de victimes est généralement supérieur à 10, et que les évolutions dans le temps et l’espace présentent le risque de secourir d’autres victimes.

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 41 min

Le lieutenant colonel Thierry Duffau de la gendarmerie locale ne s’estime « pas habilité à s’exprimer sur le nombre de victimes hospitalisées ».

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 39 min

Les familles sont réunies actuellement au collège Christian Bourquin de Millas, une commune de 4000 habitants.

Emma Derome 14 décembre 201719 h 38 min

Qu’est-ce que le plan « blanc » ou le plan « NOVI »? Notre journaliste Cyrielle Chazal fait le point.

http://ateliers.cfjlab.fr/2017/12/14/accidentdecarscolaireplansnovietblancenclenches/

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 36 min

« On sait qu’il y a une défection de certains passages à niveau, on le sait. Et il faut qu’on s’attache à résoudre le problème des transports scolaires ». Jehanne Collard, avocate des victimes de la route. (LCI)

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 35 min

Jehanne Collard, avocate des victimes de la route, au micro d’ LCI : « Les victimes ne veulent pas la vengeance, jamais. Elles veulent comprendre pourquoi elles ont perdu des proches. Et la justice est très lente, trop lente. » Elle regrette que la réglementation ne soit « pas suffisante », notamment en ce qui concerne le contrôle des chauffeurs de cars scolaires.

Delphine Bernard-Bruls 14 décembre 201719 h 34 min

Edouard Philippe vient d’arriver sur place à la Mairie de Millas. Il va prendre la parole dans quelques minutes.

Hugo Wintrebert 14 décembre 201719 h 34 min

L’accident de Millas (Pyrénées-Orientales) est le plus grave pour des véhicules transportant des enfants depuis le drame de Beaune (Côte d’Or) en 1982 qui avait fait 55 morts. Retour sur les principaux drames de ces 25 dernières années.

http://ateliers.cfjlab.fr/2017/12/14/lesaccidentsdecarsdenfantsdepuislesannees80/

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 32 min

Le maire de Saint-Féliu-d’Avall (Pyrénées-Orientales), Robert Taillant, a déclaré au micro d’ LCI être « très ému », après avoir précisé qu’une des deux barrières du passage à niveau était ouverte et l’autre fermée.

Emma Derome 14 décembre 201719 h 29 min

Les parents invités à se rendre au collège par la préfecture. Ils y seront «accueillis et informés».

Emma Derome 14 décembre 201719 h 29 min

Les parents invités à se rendre au collège par la préfecture. Ils y seront «accueillis et informés».

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 28 min

Une conférence de presse sera tenue à 19 h 45 à la mairie de Millas en
présence du Premier ministre, Edouard Philippe, de la ministre des
Transports, Elisabeth Borne et du patron de la SNCF, Guillaume Pépy.

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 27 min

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer se rendra
vendredi matin au collège Christian Bourquin de Millas pour apporter son
soutien aux élèves, aux familles, aux professeurs et à l’ensemble de
la communauté éducative.

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 27 min

La rectrice de l’académie de Montpellier s’est rendue sur place ce
jeudi soir même. Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place
par le rectorat dans le collège de Millas.

Emma Derome 14 décembre 201719 h 25 min

Selon France Bleu, le bus, qui transportait des enfants entre le collège de Millas et les communes de Saint-Féliu-d’Amont et Saint-Féliu-d’Avall, était engagé sur la voie alors que la barrière était baissée et aurait été percuté à l’arrière par le train. « Le train circulait à 80 km/h, vitesse réglementaire sur cette voie, au moment de l’accident, sous réserve de confirmation de l’enquête », a pour sa part indiqué une porte-parole de la SNCF.

Emma Derome 14 décembre 201719 h 24 min

Selon France Bleu, le bus, qui transportait des enfants entre le collège de Millas et les communes de Saint-Féliu-d’Amont et Saint-Féliu-d’Avall, était engagé sur la voie alors que la barrière était baissée et aurait été percuté à l’arrière par le train. « Le train circulait à 80 km/h, vitesse réglementaire sur cette voie, au moment de l’accident, sous réserve de confirmation de l’enquête », a pour sa part indiqué une porte-parole de la SNCF.

Arthur Carpentier 14 décembre 201719 h 22 min

François Hollande a réagit sur RTL, « La compassion nous submerge […]. Nous ne sommes pas habitués à ce type de drame, on ne peut pas accepter que des enfants meurent dans de tels accidents ».

Arthur Carpentier 14 décembre 201719 h 21 min

Philippe Vignes, préfet des Pyrénées-Occidentales, assiste en ce moment même à une réunion à huit-clos avec les dirigeants des équipes de secours.

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 19 min

L’ancien ministre des Transports s’exprime sur France info au sujet des passages à niveau : « beaucoup de passage à niveau ont été supprimés (…) ceux qui restaient ont été sécurisés, c’est le cas de celui-ci à en croire la photo ».

Arthur Carpentier 14 décembre 201719 h 19 min

Le bilan provisoire officiel du bus scolaire s’établit à 4 décès, 7 blessés graves et 9 blessés légers.
On compte également 3 blessés légers dans le TER.

Emma Derome 14 décembre 201719 h 16 min

Carole Delga, présidente de la région Occitanie, se rend à Millas avec Edouard Philippe. Dans un tweet, elle a appelé à la «compassion et à la solidarité face à la violence de ce drame».

Delphine Bernard-Bruls 14 décembre 201719 h 15 min

Une cellule d’urgence médico-psychologique a été mise en place pour assister les enfants rescapés de la collision.

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 10 min

L’accident s’est produit à un passage à niveau sur l’axe Perpignan-Villefranche de Conflent.
D’après France Bleu Roussillon,
le bus se serait engagé sur le passage à niveau alors que les barrières
étaient baissées, et aurait été percuté à l’arrière. Le véhicule aurait
été coupé en deux après la collision. (AFP)

Arthur Carpentier 14 décembre 201719 h 09 min

80 pompiers et une dizaine de véhicules sont sur place pour prendre en charge les blessés dés leur extraction du bus et du TER.

Delphine Bernard-Bruls 14 décembre 201719 h 09 min

Elisabeth Borne, la ministre des Transports, est arrivée sur place à Millas.

Juliette Mauban - Nivol 14 décembre 201719 h 08 min

Une passagère du bus dénommée Barbara a confié à l’AFP : « l’impact était très puissant, nous avons cru que le train allait dérailler ».

Emma Derome 14 décembre 201719 h 02 min

« Il y a 24 blessés très graves, dont 21 sont des collégiens et trois autres personnes qui étaient dans le TER », vient de dire le préfet.

Arthur Carpentier 14 décembre 201719 h 02 min

Patrick Jeantet, le PDG de SNCF, et Guillaume Pépy, président du directoire, se rendent sur les lieux de l’accident.
Ils y retrouveront le Premier ministre Édouard Phillippe et la ministre des transports Élisabeth Borne, également en route.

Emma Derome 14 décembre 201719 h 00 min

Delphine Bernard-Bruls 14 décembre 201718 h 58 min

Le drame s’est déroulé à Millas, à 18 kilomètres de Perpignan dans les Pyrénées-Orientales.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 57 min

À France Bleu Roussillon, Louis Aliot fait part de son incompréhension face à ce drame dans un lieu qu’il connait bien, puisqu’il habite à Millas.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 56 min

Louis Aliot, député des Pyrénées-Orientales, était présent sur les lieux de l’accident. Il parle d’un « bus coupé en deux au milieu de la voie ».

Emma Derome 14 décembre 201718 h 52 min

La collision est l’un des accidents les plus graves pour des véhicules transportant des enfants depuis le drame de Beaune en 1982.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 52 min
« Nous sommes face à un évènement grave, très grave, avec beaucoup de charge émotionnelle », explique Philippe Vignes, adressant ses pensées aux victimes et aux familles.
Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 51 min

« J’ai déclenché le plan rouge (plan nombreuses victimes, NOVI) et le plan blanc élargi avec l’aide de l’agence régionale de santé », annonce le préfet.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 50 min

Philippe Vignes, préfet des Pyrénées-Orientales, vient de donner une conférence de presse pour faire part des informations qu’il possède.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 44 min

Selon l’AFP, le Premier ministre Édouard Philippe devait arriver sur les lieux vers 19H45.

De son côté, Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, se trouve à Tirana, en Albanie. Il s’est dit « bouleversé par le drame survenu à Millas […]. Mes premières pensées vont aux familles si durement touchées ce soir ».
Emma Derome 14 décembre 201718 h 43 min

Emma Derome 14 décembre 201718 h 41 min

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 40 min

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 39 min

Après l’intervention des secours, la section de recherches de la gendarmerie de Montpellier sera chargée d’enquêter sur les circonstances du drame.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 32 min

Le bilan provisoire s’est alourdi, 4 enfants présents dans le bus sont décédés. On dénombre également trois blessés légers dans le TER.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 31 min

Un bus scolaire transportant des collégiens a été percuté par un TER à hauteur d’un passage à niveau, à proximité de Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Nous ignorons les causes de l’accident pour le moment.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 28 min

Édouard Philippe, qui était à Cahors aujourd’hui, a pris un avion et arrivera bientôt à Millas, sur les lieux du drame. Élisabeth Borne, la ministre des transports, s’y rend également.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 26 min

Le bilan provisoire de l’accident est actuellement de 3 morts et 15 blessés, dont 7 dans un état d’urgence absolue.

Arthur Carpentier 14 décembre 201718 h 23 min

Bonsoir et bienvenue à tous sur ce direct, nous vous tenons au courant avec les dernières informations sur cette collision sur un passage à niveau entre un bus scolaire et un TER, dans les Pyrénées-Orientales.