Actualités, Cinéma, International, Justice, Société, Violences sexuelles

Dustin Hoffman accusé d’agressions sexuelles

L’acteur oscarisé dans la tourmente. Deux des trois victimes présumées de Dustin Hoffman témoignent pour la première fois à visage découvert dans les colonnes du journal Variety.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Quatrième vague d’accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles en moins de deux mois pour l’acteur américain de 80 ans. Trois femmes témoignent sur le site du magazine Variety. Les révélations, très détaillées, risquent de faire chuter Dustin Hoffman de son piédestal, une bonne fois pour toutes.

Elles mettent au jour le comportement répréhensible de Dustin Hoffman avec les femmes. Une d’entre elles était mineure : il s’agit de Cori Thomas, âgée de 16 ans au moment des faits supposés. Camarade de lycée de Karina, la fille de Dustin Hoffman, elle raconte en détails son agression.

« C’était la première fois que je voyais un homme nu. J’étais mortifiée »

Après une journée passée à se promener dans Central Park et à faire du shopping dans Manhattan avec Karina et Dustin Hoffman, Cori Thomas doit retrouver ses parents à la sortie du restaurant où ils dînent tous les trois. Dustin Hoffman insiste alors pour que ses parents viennent chercher la jeune fille à l’hôtel où il séjourne. Cori Thomas patiente, seule, dans la chambre d’hôtel de la star de Rain Man, pendant que ce dernier est dans la salle de bain. Pour Cori Thomas, « l’un des plus beaux jours de sa vie  » se transforme vite en cauchemar.

« Après quelques minutes, il est sorti de la salle de bain, une serviette nouée autour de lui, qu’il a fait tomber« , raconte Cori Thomas à Variety. « l était debout, nu. Je pense que je me suis évanoui. C’était la première fois que je voyais un homme nu. J’étais mortifié. »

Eviter le pire

Après avoir fait des commentaires à connotation sexuelle, Dustin Hoffman serait venu s’assoir sur le lit, aux côtés de la jeune femme, avant de lui demander de lui masser les pieds. « Je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas que je pouvais lui dire non, alors je l’ai fait. Il n’arrêtait pas de me dire qu’il était nu, et si je voulais voir« , affirme celle qui est aujourd’hui actrice et dramaturge. Selon Cori Thomas, c’est grâce à un appel téléphonique de la réception de l’hôtel la prévenant que sa mère l’attendait, qu’elle a pu quitter la pièce, et éviter le pire.

« Il n’y eu aucun avertissement »

Quant à Melissa Kester, c’est lors d’enregistrements sonores pour le film Ishtar (1987), auxquels elle assistait en compagnie de son compagnon, que Dustin Hauffman l’aurait agressée sexuellement. Pendant les prises sonores, Hoffman aurait demandé sa présence dans la cabine d’enregistrement, pour l’aider à se concentrer. « Je suis dans la pièce, c’est une petite salle, et il m’attrape.(…) C’est un peu bizarre. Il me serre pendant qu’il est en train de chanter. Mais ha ha ha, ce n’est qu’une blague. Mon copain est juste là « , raconte la jeune femme.

« Pendant qu’il continue la prise, il plonge discrètement sa main dans mon pantalon« , poursuit Melissa Kester, aujourd’hui productrice de contenu institutionnel, « et introduit ses doigts dans mon sexe. (…) Je suis sorti de là, j’ai couru dans la salle de bain et j’ai pleuré. Je me suis senti violée. Il n’y a eu aucun avertissement. Je ne savais pas qu’il allait faire cela » ajoute Melissa Kester

L’ acteur confronté à ces accusations

Mark Neubauer, l’avocat de la star hollywoodienne a réagit à ces allégations, les qualifiant de « mensonges diffamatoires « . Sollicités par le journal Variety, ni le conseil, ni le porte-parole de Dustin Hoffman n’ont donné suite aux demandes répétées.

Au cours des deux derniers mois, trois femmes avaient déjà accusé l’acteur de harcèlement ou d’agression sexuelles. Le 8 décembre dernier, le site The Hollywood Reporter a publié le récit de l’actrice Kathryn Rossetter. Pendant des mois, l’actrice aurait subi des attouchements de Dustin Hoffman, avec qui elle partageait l’affiche de la pièce Mort d’un commis voyageur, entre 1983 et 1985.

Le 6 décembre dernier, lors de l’anniversaire du film Des hommes d’influence en présence de Dustin Hoffman, l’humoriste et présentateur de télévision britannique John Oliver n’a pas hésité à confronter l’acteur face à ces accusations.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone