Régionales : l’éventuelle candidature de Le Drian en Bretagne agace Jacob

Le chef de file des députés Les Républicains, Christian Jacob, a appelé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, à faire un choix entre son ministère et la région Bretagne, au cas où il choisirait d’y mener la liste socialiste.

Le député LR a critiqué le “mélange des genres” auquel se livrent MM. Le Drian et Bartolone : le président de l’Assemblée nationale est également candidat tête de liste socialiste pour la région Île-de-France.

Le Drian soutenu… par Dupont-Aignan !

“On ne peut pas sérieusement être ministre de la Défense dans les circonstances où nous sommes aujourd’hui et être candidat aux régionales. C’est soit se moquer des Bretons, soit ne pas assumer ses responsabilités au ministère de la Défense”, a fustigé cialis prezzo Christian Jacob.

Le patron des députés socialistes, Bruno Le Roux, a tenu à soutenir Le Drian, en affirmant “qu’il n’y a pas de jurisprudence sur le fait que, quand on est en campagne, on doive quitter son ministère”. Le candidat souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, pourtant peu habitué à défendre la majorité, a également jugé que cette polémique était inutile. “Monsieur Le Drian n’est pas le pire ministre, a‑t-il déclaré. Je ne vois pas l’intérêt de lui demander de partir alors qu’il y a une menace terroriste comme jamais.”

Ce n’est pas la première fois que le ton monte à l’Assemblée sur la question des élections régionales. La semaine dernière déjà, Claude Bartolone avait déploré les méthodes “dignes de la Stasi” de la droite, qui épie, d’après lui, le moindre de ses déplacements.

Avec AFP.