Valérie Pécresse attaque Claude Bartolone en diffamation

L’affrontement entre Valérie Pécresse et Claude Bartolone pour la région Île‐de‐France tourne au duel judiciaire. Après une première plainte déposée dans le cadre de l’affaire des tracts de campagne, la candidate Les Républicains a décidé d’intenter une deuxième action judiciaire pour diffamation, comme le révèle lundi 12 octobre Le Figaro. La plainte a été déposée le 9 octobre au tribunal de grande instance de Paris contre le candidat socialiste Claude Bartolone pour des propos tenus sur son blog de campagne.

Dans un billet sur les irrégularités des comptes de campagne de la député des Yvelines intitulé “ces errements doivent maintenant cesser”, le président de l’assemblée nationale écrit : “Une candidate se permet le pire des manquements au respect de la démocratie, le pire des mélanges des genres, à savoir l’utilisation de fonctionnaires du service public à des fins de propagande électorale”.

Contacté par Le Figaro, l’entourage de la candidate assure que “Valérie Pécresse ne se laissera pas salir impunément”. Les deux candidats n’en sont pas à leur coup d’essai. Au début du mois d’octobre, l’équipe de campagne de Claude Bartolone avait saisi la justice contre Valérie Pécresse car cette dernière conservait illégalement des tracts de campagne dans la mairie de Lizy‐sur‐Ourq, en Seine et Marne, et ce, alors que la campagne n’avait pas encore commencée.