Cherbourg : départ controversé d’un bateau chargé de déchets nucléaires

Les associations écologistes Greenpeace et Robin des Bois ont dénoncé, jeudi après‐midi, le départ d’un bateau chargé de déchets nucléaires du port de Cherbourg (Manche). Les associations dénoncent le mauvais état du BBC Shangaï, un navire classé selon elles sur la “liste noire des garde‐côtes américains”.

Les Affaires maritimes françaises ont effectivement constaté plusieurs anomalies lors de leur dernière inspection du bateau, rapporte le site de La Manche libreCes défauts, toutefois, “ne sont pas susceptibles d’entraîner une interdiction de naviguer, de mettre en danger la vie des marins ou la sécurité des matières transportées,” rapportent les autorités.

Bernard Monnot, directeur des relations chez Areva, a affirmé que les anomalies détectées n’étaient que “quelques écarts mineurs, comme cela arrive régulièrement” : il s’agirait par exemple d’un thermomètre défectueux ou de portes qui ne ferment pas convenablement. Greenpeace et les Robins des bois ont eux  déploré “un résultat affligeant”.

Le navire doit transporter des matériaux nucléaires faiblement radioactifs, traités dans l’usine Areva de La Hague. Son arrivée au port de Kembla (Australie) est prévue pour le 27 novembre.

Le port de Cherbourg est l’objet de toutes les attentions des associations écologistes. Soixante mètres cube d’hydrocarbures polluants se sont accidentellement déversés dans le baie, jeudi matin.