Greenpeace déverse sept tonnes de terre devant une centrale Leclerc

Des militants de l’association écologiste Greenpeace ont déversé, jeudi matin, sept tonnes de terre devant une centrale d’achats du groupe Leclerc à côté de Toulouse (Haute‐Garrone), comme le rapporte le site de France 3 Midi‐Pyrénées.

Ils voulaient dénoncer la politique du groupe de grande distribution sur l’usage des pesticides. D’après eux, les “exigences démesurées” de Leclerc poussent les agriculteurs à utiliser de grandes quantités de pesticides. La terre déversée devant la centrale provient justement des exploitations polluées. Cette action voulait “confronter le groupe aux conséquences directes de sa politique d’achat”, d’après Anaïs Fourest, chargée de campagne agriculture pour Greenpeace.

Cette action intervient presque un mois après l’enquête de l’association Générations futures révélant des traces de pesticides dans les salades vendues en supermarché. Huit salades sur 10 seraient concernées.