Le “M. Météo” de France 2 mis à pied après son livre sur le climat

Philippe Verdier, présentateur météo de France 2, a confirmé mercredi soir au micro de RTL, sa mise à pied du groupe, suite à la parution de son ouvrage relativisant les conséquences du réchauffement climatique.

C’est une décision de France Télévisions, je ne suis pas en congé”, a‑t-il déclaré avant de préciser: “Cela a à voir avec mon livre”.

Dans son livre Climat investigation, Philippe Verdier, soupçonné d’être climato-sceptique, met notamment en avant des incertitudes de la part des scientifiques qui seraient “sciemment gommés” des rapports du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

Pas un loup solitaire chez les présentateurs météo

Il estime qu’on lui reproche sa “liberté d’expression”, à quelques semaines de la COP21, la conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui aura lieu à Paris. “Je me suis mis sur la route de la COP21, qui est un bulldozer, et voilà le résultat”.

Le site Arrêts sur images révélait jeudi dernier que Philippe Verdier n’était pas le seul présentateur météo à émettre des doutes sur la responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique. L’article cite notamment Louis Bodin (TF1) et Régis Crépet (La chaîne météo) ou encore Laurent Cabrol. Le présentateur météo d’Europe 1 est l’auteur de deux ouvrages sur le réchauffement climatique. Selon lui, le GIEC “érige en certitudes des résultats de recherches incertains”.