Le pape François appelle à protéger “notre maison commune”

Le pape François a lancé un nouveau plaidoyer pour l’écologie, jeudi, dans l’hebdomadaire Paris Match. Au cours d’un long entretien, il a évoqué aussi bien la nécessité de protéger la planète, qu’il appelle “notre maison commune”, que le devoir pour les sociétés de ne pas “idolâtrer l’argent”.

Le souverain pontife espère que la COP21 “pourra contribuer à des choix concrets, partagés, et visant, pour le bien commun, le long terme.” François a également fait le lien entre l’écologie et le capitalisme, estimant que “l’humanité devait renoncer à idolâtrer l’argent. Elle doit replacer au centre la personne humaine, sa dignité, le bien commun, le futur des générations qui peupleront la Terre après nous.”

Ce n’est pas la première fois que le pape s’engage pour l’écologie. En septembre, lors d’un discours à l’ONU, il avait demandé que des “accords fondamentaux” soient trouvés lors de la COP21. C’était aussi l’objet principal de son encyclique Laudato Si’, publiée en juin dernier.