Pays de la Loire : une union sous tension entre la droite et le MoDem

L’Union de la droite et du centre et le Modem ont enfin décidé de s’unir en Pays de la Loire pour former une liste commune aux régionales de décembre.

Rares sont les régions dans lesquelles le parti de François Bayrou n’a pas pris cette décision : il s’est notamment rallié en PACA à Christian Estrosi (LR), à Virginie Calmels (LR) en Aquitaine‐Limousin‐Charentes‐Maritimes ou encore à Hervé Morin (UDI) en Normandie.

Aéroport de Notre‐Dame‐des‐Landes : des trajectoires différentes

En Pays de La Loire, la chef de file MoDem Patricia Gallerneau s’est alliée à Bruno Retailleau, candidat Les Républicains, tête de liste de l’Union de la droite et du centre. Dans un communiqué, il annonce prévoir “la présence de six candidats MoDem sur la liste d’union, répartis dans chacun des cinq départements.”

Cette alliance dans cette région peut paraître surprenante puisque le projet de l’aéroport de Notre‐Dame‐des‐Landes (Loire‐Atlantique) cristallise les tensions entre Les Républicains et le MoDem : la droite souhaite la poursuite des travaux tandis que le parti centriste est fortement opposé au projet. Dans un communiqué, Bruno Retailleau affirme que “la question du futur aéroport a bien évidemment été abordée lors des discussions.” Le candidat assure que les candidats MoDem, sans renier leur position sur le sujet, doivent toutefois accepter l’évacuation de la zone et la condamnation des violences. “Par souci de cohésion de la future majorité, ils ne participeront pas aux votes relatifs au futur aéroport qui pourraient avoir lieu lors de la prochaine mandature.”