Aquitaine : Sarkozy et Juppé unis pour soutenir Virginie Calmels

Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains, et Alain Juppé, maire de Bordeaux, se sont affichés ensemble, mercredi soir, pour soutenir Virginie Calmels, la candidate LR en Aquitaine‐Poitou‐Charentes‐Limousin.

Les deux hommes, rivaux déclarés à la primaire du parti qui aura lieu en 2016, ont fait taire leurs différences devant les militants réunis au parc des expositions de Limoges.

“Je viens de la vie où il faut se lever tôt le matin”

Nicolas Sarkozy a plaidé pour que la droite et le centre soient “unis, sans faille”, dans cette région, où le socialiste Alain Rousset est donné favori lors du dernier sondage, en juin. L’Ifop estime qu’il sortira du premier tour en tête, avec 30 % des voix, à un point devant Virginie Calmels.

Virginie Calmels a tenu à remercier aussi bien Nicolas Sarkozy qu’Alain Juppé. Au premier, elle a souligné qu’elle “venait du privé, de la vie où il faut se lever tôt le matin”, dans une allusion à “la France qui se lève tôt”, une expression qu’a déjà employée l’ancien président. Elle a remercié le maire de Bordeaux, dont elle est la première adjointe, en soulignant qu’il lui avait fait confiance alors qu’elle était “une novice en politique.”

L’unité affichée entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé n’allait pas de soi : le maire de Bordeaux s’était fait siffler dans sa propre ville, en novembre dernier, lors d’un meeting de l’ex-président.

Limoges reste toutefois un lieu symbolique pour la droite, qui l’a reprise aux socialistes lors des dernières municipales. Elle était l’un des bastions de la gauche depuis 1912.

(Avec AFP)