Carte interactive : les 8 villes d’Île-de-France qui n’ont pas 25 % de logements sociaux

Manuel Valls a dévoilé lundi 26 octobre la liste des 36 communes qui ne respectent pas la loi SRU, qui oblige les villes à avoir au moins 25 % de logements sociaux. 8 villes d’Ile-de-France sont visées.

L’Ile-de-France est la deuxième région, derrière Provence-Alpes-Côte-d’Azur , à compter le plus de communes qui ne respectent pas le quota de 25 % de logements sociaux.

Les communes citées sont des villes résidentielles à la population plutôt aisée. Dans la liste figure Neuilly-sur-Seine. Traditionnellement citée parmi les mauvais élèves de la SRU, l’ex-ville de Nicolas Sarkozy a le revenu fiscal médian par an et par habitant parmi les plus importants de France avec 55 786 €.

La ville de Yerres, administrée par le candidat à la présidentielle de 2012, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), compte aussi parmi les villes pointées du doigt par le gouvernement. Il n’a pas encore réagi à l’annonce de Manuel Valls.

A l’exception de Gournay-sur-Marne (93), les villes sont administrées par la droite.

Les 8 villes d’Île-de-France citées par Manuel Valls car ne respectant pas la loi SRU :

  • Montlignon (95) (Les Républicains)
  • Neuilly-sur-Seine (92) (Les Républicains)
  • Périgny (94) (Les Républicains)
  • Saint-Maur-des-Fossées (94) (Les Républicains)
  • Yerres (91) (Nicolas Dupont-Aignan — Debout la France)
  • Gournay-sur-Marne (93) (divers gauche)
  • Maisons-Laffitte (78) (Les Républicains)
  • Ormesson-sur-Marne (94) (Les Républicains)

Carte interactive :

Pour accéder à la carte, cliquez ici.