Régionales : réactions après le débat dans le Nord‐Pas‐de‐Calais‐Picardie

Plusieurs réactions et tweets ont fait suite au débat entre les trois principales têtes de liste des régionales, dans le Nord Pas‐de‐Calais Picardie, mardi 27 octobre.

La gauche a dénoncé une dérive vers l’extrême droite de l’ancien ministre du travail de Nicolas Sarkozy. Le premier secrétaire du PS, Jean‐Christophe Cambadélis, a déclaré ce matin sur Europe 1: “Xavier Bertrand se met sur les positions de Marine Le Pen. Ils divisent Les Républicains. Hier soir, le siège n’a pas retweeté Xavier Bertrand. C’est une indication.”

Xavier Bertrand a néanmoins reçu le soutien sur Twitter d’Eric Woerth :

Et de Daniel Fasquelle, député du Pas‐de‐Calais, et vice‐président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale :

Plusieurs responsables du FN ont attaqué frontalement le candidat de la droite. Florian Philippot, vice président du parti :

Nicolas Bay, secrétaire général du FN :