Régionales : réactions après le débat dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Plusieurs réactions et tweets ont fait suite au débat entre les trois principales têtes de liste des régionales, dans le Nord Pas-de-Calais Picardie, mardi 27 octobre.

La gauche a dénoncé une dérive vers l’extrême droite de l’ancien ministre du travail de Nicolas Sarkozy. Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a déclaré ce matin sur Europe 1: “Xavier Bertrand se met sur les positions de Marine Le Pen. Ils divisent Les Républicains. Hier soir, le siège n’a pas retweeté Xavier Bertrand. C’est une indication.”

Xavier Bertrand a néanmoins reçu le soutien sur Twitter d’Eric Woerth :

Et de Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais, et vice-président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale :

Plusieurs responsables du FN ont attaqué frontalement le candidat de la droite. Florian Philippot, vice président du parti :

Nicolas Bay, secrétaire général du FN :