Il est possible de limiter le réchauffement climatique à 2°C

C'est une note d'espoir à un mois de la conférence climat à Paris : le réchauffement climatique peut encore être limité à 2°C.

L’ONU vient de publier un rapport annonçant que l’objectif de limitation du réchauffement climatique à 2°C est réalisable… à condition que les Etats accentuent leurs efforts.

Le rapport salue “un effort mondial sans précédent” réalisé par près de 150 pays, qui ont pris des engagements pour limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. L’ONU a cependant prévenu : “des réductions beaucoup plus importantes” seront nécessaires pour limiter la hausse des températures, et le dérèglement climatique qui en découle.

La secrétaire générale de la convention climat de l’ONU, Christina Figueres, a admis que les objectifs fixés par les Etats étaient “insuffisants”, mais a relevé que des prédictions plus alarmistes – anticipant des hausses de température “de 4 ou 5 degrés” – étaient fréquemment citées avant la publication du rapport.

Evaluant les engagements climatiques pris en octobre par un groupe de pays émettant 86% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, le rapport des Nations Unies a calculé une limite de 1000 gigatonnes de C02 : au‐dessus de ce seuil, le réchauffement sera supérieur à 2°C.

Si l’on se base sur les engagements actuels, 72 à 75% de ce “budget carbone” de 1000 gigatonnes sera consommé en 2030.