ATP Paris : Gasquet : «Nishikori est favori»

Richard Gasquet affrontera jeudi après-midi le japonais Kei Nishikori, septième mondial au classement ATP. Invaincu en cinq confrontations face au joueur nippon, Gasquet ne s'estime pourtant pas favori pour ce huitième de finale. Bien au contraire.

“Je ne l’ai jamais joué lorsqu’il était septième mondial”

Avant son huitième de finale contre Kei Nishikori en conférence de presse, Gasquet la joue modeste. Auteur d’une fin de saison tonitruante et revenu dans le top 10 mondial, le joueur héraultais reste cependant prudent : “Je suis neuvième mondial aujourd’hui, on verra bien dimanche à quelle place je serai !” Plus encore, le Français met la pression sur Nishikori et s’inscrit en outsider de sa rencontre face au japonais : “Nishikori est favori. Il est septième mondial. Quand je l’ai battu il n’était pas à ce niveau. Il était toujours très bas au classement et j’avais fait des supers matchs contre lui. Tôt ou tard, il m’arrivera de perdre contre Kei (Nishikori). J’espère juste que ça n’arrivera pas à Paris.

Le Français a pourtant des raisons de croire à une qualification pour les quarts de finale. Outre le fait d’être invaincu contre le joueur japonais, Gasquet reste sur une demi-finale au tournoi de Bâle, perdue contre Rafael Nadal. Ce résultat illustre une belle fin de saison pour le biterrois. Lancée par une demi-finale à Wimbledon, la seconde moitié de l’année 2015 lui a permis de devenir n°1 français devant Jo-Wilfried Tsonga et d’approcher son meilleur classement en carrière, septième en 2007.  Une impression qu’il ressent également : “Oui, je suis dans une très bonne forme ” confie-t-il avec le sourire.

Gasquet facile, Nishikori laisse des plumes

Le match contre Leonardo Mayer mercredi est un exemple de cette forme. Très peu de fautes directes, de nombreux coups gagnants et une énergie économisée pour le reste du tournoi, Richard Gasquet a en effet étrenné de la meilleure des manières sa place de 9e meilleur joueur mondial et sa première fois dans la nouvelle salle de Bercy renommée l’Accor Hotels Arena. Un changement qui n’a pas eu l’air de déstabiliser le Biterrois, facile vainqueur de l’Argentin Leonardo Mayer en deux sets (6–2, 7–5). Même si la confrontation était largement déséquilibrée sur le papier face au 36e mondial, Gasquet a maitrisé son sujet et a accéléré une première fois lors du premier set en breakant très tôt dans la manche. Le Français a par la suite haussé le ton une nouvelle fois en fin de deuxième set pour s’adjuger une victoire en 1h14. Une rencontre qui n’a pas eu l’air de trop l’affaiblir pour la suite du tournoi. “Je me sens un petit peu fatigué mais ça va” a‑t-il déclaré en conférence de presse d’après match. J’ai envie de bien figurer à Paris pour bien terminer la saison. Je pense que les trois de devant (Djokovic, Murray, Federer ndlr) sont intouchables. Pour le reste, tout est gagnable” a assuré Richard Gasquet. De son coté Nishikori a beaucoup lutté pour venir à bout de Jérémy Chardy, avec plus de deux heures de match et trois sets très disputés. Irrégulier, le Japonais sera prenable ce jeudi à Bercy. Devant son public, Richard Gasquet tentera cet après-midi de conserver son invincibilité face à Nishikori et de montrer qu’il est bel et bien de retour à son meilleur niveau.