Première journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire

Le phénomène toucherait 700 000 enfants en France.

La journée de jeudi est la toute première journée nationale de lutte contre contre le harcèlement scolaire. Elle a été lancée par le gouvernement dans le cadre d’une plan contre le harcèlement à l’école qui s’adresse aux enfants de primaire, aux témoins, aux parents et aux personnels pédagogiques. Elle aura désormais lieu chaque premier jeudi après les vacances de la Toussaint. En France, ce sont 700 000 enfants qui sont concernés par des menaces et des moqueries répétées, soit un élève sur dix. Ces jeunes personnes harcelées sont parfois allées jusqu’à mettre fin à leurs jours.

Pour éviter l’isolement des jeunes, un numéro vert est mis en place : le 30 20. Si une page Facebook baptisée « Non au harcèlement à l’école » existe déjà et rassemble plus de 70 000 abonnés, un site internet a également été créé pour donner accès à des guides pédagogiques et un clip vidéo a été commandé. Il sera diffusé tout au long de la journée sur les chaînes du groupe France télévisions et Disney. Co-produit par Mélissa Theuriau avec le soutien du groupe Walt Disney, la vidéo avait créé la polémique chez les syndicats d’enseignants qui y voyaient une vidéo « caricaturale et méprisante » à leur encontre.