«Sextape» de Valbuena : Benzema mis en examen

Karim Benzema est dans la tourmente judiciaire dans l'affaire de la « sextape » de son coéquipier en équipe de France, Mathieu Valbuena. Le joueur du Real Madrid a été déféré devant le juge ce jeudi. (article actualisé à 15h25)

Le parquet de Versailles a mis en examen Karim Benzema jeudi matin, selon Le Parisien. Le joueur du Real Madrid est également interdit de rencontrer Mathieu Valbuena. Ce dernier a passé la journée et la nuit de mercredi à jeudi en garde à vue.

La question de l’intervention de Karim Benzema dans le chantage contre son coéquipier Mathieu Valbuena est au centre de l’affaire de la « sextape » du joueur lyonnais. Selon RTL, qui a contacté l’avocat du joueur, ce dernier n’a pas reconnu être intervenu dans le chantage. Une information qui contredit celle de l’AFP, donnée un peu plus tôt, qui annoncé que l’attaquant de l’équipe de France de football, a reconnu en garde à vue être intervenu dans le chantage.

Selon une source proche du dossier qui s’est confié à l’AFP, Benzema a affirmé avoir « voulu rendre service à son ami », Mathieu Valbuena. Il aurait ainsi « déclaré s’être mis d’accord avec un ami d’enfance sur ce qu’il devait dire pour que son coéquipier négocie exclusivement avec lui ».

Benzema « n’a absolument rien à se reprocher »

Benzema est entendu  pour « chantage » et « participation à une association de malfaiteurs » par la brigade de répression du banditisme. Le travail des enquêteurs porte sur une conversation qu’auraient eue les deux joueurs lors du rassemblement de l’équipe de France le 5 octobre dernier. Ils cherchent à déterminer si celle‐ci relève du conseil amical ou d’une incitation à payer les maîtres‐chanteurs contre la non‐diffusion de la vidéo intime.

Selon l’avocat du joueur madrilène, Maître Sylvain Cormier, son client s’est rendu lui‐même à la justice afin de « mettre un terme au plus tôt à la polémique née de cette affaire dans laquelle il n’a pris aucune part ». Il a précisé que Benzema « n’a absolument rien à se reprocher ».

Si Karim Benzema reste mis en examen après l’instruction, il ne devrait pas échapper à un procès. Il serait ainsi jugé pour les mêmes peines que les principaux acteurs. Pour ces chefs d’accusation, le Madrilène encourt une peine de prison comprise entre 5 et 7 ans et une amende de 100 000 euros.

Benzema dans les Yvelines avec 5 jours d’avance

Par ailleurs, un homme présenté comme un proche du frère de Karim Benzema a été placé en garde à vue mercredi dans les locaux de la PJ lyonnaise. Il aurait été chargé par les maîtres‐chanteurs de Valbuena de contacter Karim Benzema.

Au mois de juin dernier, le joueur de l’Olympique Lyonnais a déposé une plainte pour chantage contre l’existence d’une supposée «sextape». Lors d’un rassemblement de l’équipe de France, plusieurs personnes auraient sommé le joueur de leur payer 150 000 euros contre la non‐diffusion de cette vidéo. Une information judiciaire a ensuite été ouverte le 31 juillet par le tribunal de grande instance de Versailles.

Ce jeudi le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, n’a pas retenu l’attaquant du Real Madrid dans sa liste des 23 sélectionnés pour les deux prochains matchs. Mathieu Valbuena n’a pas non plus été sélectionné.