En Alsace‐Lorraine‐Champagne‐Ardenne, Cambadélis demande à Masseret (PS) de se retirer

Contrairement à ce qu’il avait soutenu dimanche 6 décembre, Jean‐Pierre Masseret, le candidat PS pour la région Alsace‐Lorraine‐Champagne‐Ardenne, devra se retirer en vue du second tour des élections régionales. C’est Jean‐Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS qui l’a annoncé à RTL, ce 7 décembre au matin : “C’est la décision du bureau national, Masseret devra la respecter”. Problème, le premier concerné refuse tout simplement de se désister afin de faire barrage au Front national.

En Alsace‐Lorraine‐Champagne‐Ardenne, Florian Philippot a récolté 37 % des voix au premier tour, un score bien au‐delà des prévisions des sondages. Philippe Richert — LR UDI MODEM — arrive en deuxième position avec 25,5% des voix. Jean‐Pierre Masseret -15,5%- et Sandrine Bellier -EELV‐ ont aussi réussi à se hisser au second tour.