Sans Thiago Silva ni plusieurs cadres, le PSG veut finir en beauté

Cinq, peut-être six absents. L’effectif du Paris Saint-Germain sera largement remanié lors de la dernière rencontre de la phase de poule de Ligue des champions face au Chakhtior Donetsk, mardi soir.

Le club parisien, déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, affrontera mardi soir le club ukrainien du Chakhtior Donetsk sans son défenseur star, Thiago Silva. “C’est une décision que j’ai prise, a expliqué l’entraîneur, Laurent Blanc. Il a énormément joué ces derniers temps, et il a très bien joué, on le laisse se reposer.”

D’autres éléments importants de l’équipe sont actuellement blessés, ou en reprise. Pour l’instant, on ignore si Marco Verratti, Gregory Van Der Wiel, Javier Pastore ou encore Thiago Motta seront présents sur la pelouse du Parc des Princes. Laurent Blanc l’a concédé : “On a beaucoup d’incertitudes. Après l’entrainement de cet après‐midi, j’aurai les certitudes. Il y a 5–6 joueurs qui seront dans l’effectif, ou pas”.

Un match “tous les 3 jours”

Le technicien a ensuite donné quelques détails sur l’état de forme du milieu de terrain Javier Pastore : (Il) ne sera certainement pas dans le groupe, il n’a pas repris l’entraînement collectif.” Quant à l’international italien Marco Verratti, “il est en avance sur son programme de retour, mais ce sera très compliqué pour lui.” Laurent Blanc a ajouté : “Ce serait bien de les faire jouer mais on ne prendra aucun risque, surtout que Marco a deux cartons jaunes. Entre le fait qu’il ne soit pas prêt et les cartons, je pense qu’il ne sera pas là”.

Le calendrier chargé du club devrait inciter le coach parisien à titulariser des joueurs habituellement remplaçants : “On a quatre matchs à jouer, un tous les 3 jours. On a besoin de faire tourner, car les organismes sont fatigués.”

Enfin, Laurent Blanc a laissé planer le suspense sur le joueur qui disputera le match dans les cages parisiennes. “C’est une très bonne question… Réponse demain. D’autant plus qu’on a la coupe de la Ligue dans 10 jours”, a‐t‐il répondu. Une opportunité pour l’ancien portier titulaire, Salvatore Sirigu, de grappiller du temps de jeu sur son rival indéboulonnable, Kevin Trapp.