Nicolas Sarkozy envisage un débat sur la ligne idéologique de son parti

Selon nos confrères du Monde, Nicolas Sarkozy a admis mardi matin qu’ “il y aurait un débat à ouvrir” au sujet de la ligne idéologique de son parti.

Le président des Républicains a tenu ces propos devant les députés de son parti, lors de la réunion hebdomadaire du groupe LR à l’Assemblée nationale.

Cette annonce survient que la stratégie du “ni-ni” prônée par Nicolas Sarkozy est de plus en plus critiquée au sein même du parti d’opposition.

Lors de la réunion du bureau politique des Républicains, l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et la députée de l’Essone Nathalie Kosciusko-Morizet ont défendu la stratégie du front républicain. Quant au député de la Drôme Hervé Mariton, il a contesté la légitimité de Nicolas Sarkozy : “On ne peut pas retrouver la confiance des Français en mettant en avant comme principale proposition de l’opposition quelqu’un qui a été clairement sanctionné par les Français en 2012″.