Sondages : le FN battu en PACA et dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Un sondage TNS-Sofres prévoit que le second tour des élections régionales, dimanche, verra la défaite de Marine Le Pen et de Marion-Maréchal Le Pen.

Publié mercredi soir, ce sondage TNS-Sofres (réalisé entre les 7 et les 8 décembre) prévoit une victoire des candidats Les Républicains Xavier Bertrand et Christian Estrosi face à respectivement Marine Le Pen et Marion-Maréchal Le Pen au second tour des régionales dimanche 13 décembre.

Christian Estrosi battrait Marion Maréchal-Le Pen avec 54% des votes contre 46%. Quant à Xavier Bertrand, il l’emporterait face à Marine Le Pen avec 53% des suffrages contre 47%.

Les deux régions ont vu les candidats socialistes Christophe Castaner (PACA) et Pierre de Saintignon (NPDCP) se retirer pour éviter la victoire des candidates du Front national, qui sont toutes deux arrivées à la première place avec plus de 40% des voix dimanche.

Le sondage prévoit que dans le Nord, 77% de l’électorat de gauche du premier tour reportera son vote vers Xavier Bertrand tandis que 9% se dirigerait vers un vote pour Marine Le Pen. 14% s’abstiendrait ou voterait blanc. Parmi les électeurs de la présidente du Front national dimanche, 5% auraient l’intention de reporter leur vote sur le candidat des Républicains au second tour.

En PACA, ce sont exactement les mêmes chiffres : 77% des personnes ayant porté leur choix sur une liste de gauche au premier tour envisagent de voter pour le candidat Les Républicains au second, 9% pour Marion Maréchal-Le Pen et 14% de s’abstenir ou de voter blanc. Mais entre Nord et Sud, la différence se fait sur les reports de voix de la droite : 3% des électeurs du candidat des Républicains prévoient de voter pour Marion Maréchal-Le Pen dimanche ; et 3% de ses électeurs à elle au premier tour ont l’intention de se reporter sur M. Bertrand. Parmi les personnes interrogées dans le Nord, 84% se disent intéressées par le second tour. Elles sont 83% en PACA.

 

Interrogés sur la décision du parti socialiste de retirer purement et simplement ses listes, environ 42% disent l’approuver dans le Nord, et autant disent la désapprouver. Ils sont 60% à l’approuver en PACA.