Après ses propos sur les musulmans, Donald Trump annule son voyage en Israël

Donald Trump, favori des primaires républicaines dans la course à la Maison-Blanche, a annoncé jeudi sur son compte Twitter qu’il reportait son voyage en Israël. Cette décision intervient deux jours après avoir soulevé une indignation mondiale en proposant de barrer l’entrée des musulmans aux Etats-Unis.

J’ai décidé de reporter mon voyage en Israël et de programmer ma rencontre avec Netanyahu (le premier ministre israélien, ndlr) à une date ultérieure, après que je serai devenu président des Etats-Unis”, a‑t-il posté. Le magnat de l’immobilier devait se rendre dans l’Etat juif le 28 décembre prochain.

Le milliardaire avait déclaré, lundi 7 décembre lors d’un meeting en Caroline du Sud : “j’ai des amis musulmans, ce sont des gens très bien, mais ils savent qu’il y a un problème, et on ne peut plus le tolérer”. Quelques heures auparavant, il souhaitait dans un communiqué fermer les frontières des Etats-Unis aux musulmans.

Cette position a été très critiquée à l’échelle mondiale, entre autres par le bureau de Benyamin Netanyahu qui rejetait mercredi soir dans un communiqué “les récentes remarques de Donald Trump sur les musulmans”. Selon un responsable israélien, la rencontre était prévue avant la polémique.