Retrait des listes PS en NPDCP et PACA : Pierre Laurent (PCF) critique la manière

Le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent a critiqué jeudi les socialistes qui ont annoncé le retrait de leur liste en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour le second tour, sans engagements ni concertation avec le reste de la gauche.

“Dimanche soir, si la question du retrait pouvait se poser, il n’aurait pas fallu faire comme ça”, a estimé la tête de la liste Front de gauche en Ile-de-France sur iTELE. “Il fallait que les formations de gauche se réunissent, il fallait parler aux électeurs de gauche”

“On ne peut pas disparaître d’une élection comme ça”

Reconnaissant que l’absence totale de la gauche pendant six ans dans les conseils régionaux de ces régions était “une catastrophe politique”, il a insisté : “On ne peut pas disparaître d’une élection comme ça.” Pour Pierre Laurent, “les conditions dans lesquelles tout ça s’est fait a été un choc pour les électeurs de gauche et je le comprends parfaitement”.

Christophe Castaner en PACA et Pierre de Saintignon dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, les têtes de liste socialistes arrivées en troisième position au premier tour des régionales, ont tous deux annoncé après 23H00 dimanche soir le retrait de leur liste pour le deuxième tour, bloquant de fait toute possibilité de fusion avec d’autres listes de gauche.

A lire aussi : comment Solférino a poussé les têtes de listes en NPDCP à se retirer