COP 21 : l’accord final repoussé à samedi matin

L’accord universel contre le réchauffement de la planète attendra samedi : à l’issue d’une nouvelle nuit de négociations, la présentation d’une version finale a été reportée pour surmonter les ultimes points de friction.

“Nous préférons nous donner le temps de consulter les délégations tout au long de la journée de vendredi”, jour prévu pour la clôture des travaux, a déclaré la présidence française de la conférence sur le climat (COP21).

Le texte “sera présenté samedi matin tôt pour une adoption à la mi-journée”, a ajouté cette source, à l’issue d’une seconde nuit blanche pour les représentants de 195 pays réunis depuis deux semaines au Bourget (Seine-Saint-Denis).

Peu avant 6 heures du matin, les délégués quittaient la salle des tractations. Interrogé sur l’atmosphère à l’intérieur, le négociateur américain Todd Stern a juste répondu “fatiguée”.

“Les choses vont dans le bon sens”, a assuré le président de la COP21 et ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui espérait pourtant jeudi soir “être en mesure de proposer” vendredi une version finale de l’accord.

Une nouvelle version du projet d’accord, raccourcie, avait été présentée vers 21H00 par Laurent Fabius. Il comporte “quelques points spécifiques entre crochets” sur les sujets les “plus complexes”: “la différenciation, les financements et l’ambition” de l’accord, selon le ministre français.

Le texte, a été accueilli avec prudence par les ONG. “Il y a eu des progrès importants sur de nombreux sujets (…) mais des points clé sont encore en suspens”, souligne Jennifer Morgan, du World resources Institute.