Les manifestations contre la loi Travail ont dégénéré dans plusieurs villes

Salariés et étudiants sont redescendus dans la rue jeudi 28 avril pour réclamer le retrait du projet de loi Travail. Des violences et des interpellations ont marqué cette manifestation.

Depuis le 9 mars, les opposants au projet de loi Travail battent le pavé, partout en France. A l’appel de sept organisations syndicales (dont CGT, FO, Solidaires, FSU) et de la jeunesse (Unef, SGL, UNL, FIDL), ils sont redescendus dans la rue jeudi 28 avril, pour obtenir le retrait du projet de loi de la ministre Myriam El Khomri. Une manifestation marquée par des heurts et des violences.

17:35 C’est la fin de ce live, merci de nous avoir suivis. Retrouvez nos analyses et nos décryptages vendredi matin sur les Ateliers du CFJ.

17:23 Après la révolution, le coup de balai.

17:17 57 personnes interpellées à Marseille après une intrusion dans la gare Saint-Charles à l’occasion des manifestations contre la loi travail.

16:57 Les violences s’intensifient près de la gare d’Austerlitz, sous fond de gaz lacrymogènes.

Crédit AFP
Crédit AFP
Crédit AFP
Crédit AFP

16:55 La police tente de disperser les manifestants entre la gare d’Austerlitz et la gare de Lyon.

16:50 Brèves de manif’

13082103_10207137578137711_924902176_n

16:42 Syndicats/Nuit Debout: Les syndicats qui le souhaitent pourront prendre la parole ce soir avant l’assemblée générale (18h) du mouvement de la place de la République. “Chaque représentant syndical pourra s’exprimer mais il n’y aura pas de droit de réponse” explique Etienne, étudiant en urbanisme qui s’occupe de l’accueil Nuit Debout depuis le début du mois d’avril.

16:28 Brèves de manif’

13084181_10207137491815553_348860246_n (1)

16:24 Heurts et jets de gaz lacrymogènes près de la gare d’Austerlitz, à Paris.

16:19 Pendant ce temps là, à Rennes.

Crédit AFP / Damien Meyer
Crédit AFP / Damien Meyer

16:17 Le Théâtre national de Strasbourg manifeste aussi. Les lieux culturels ont été associés au combat des intermittents, eux-mêmes rejoints par les militants de Nuit Debout.

16:05 La carte des mobilisations du jour :

Capture d’écran 2016-04-28 à 16.10.37

Cliquez sur la carte pour en savoir plus.

16:03 Manifestation terminée à Saint-Brieuc

15:55 L’ambiance se tend à Lyon où des affrontements ont lieu entre les manifestants et la police.

Crédit : AFP / Philipe Desmazes
Crédit AFP / Philipe Desmazes

15:37 Alors que la CGT a été sommée de se justifier, il y a quelques jours, après la diffusion d’une affiche par sa section de salariés de l’information et la communication, Info’com CGT qui montrait une matraque de CRS dans une mare de sang, les critiques restent virulentes envers les forces de l’ordre.

15:36 La Préfecture de police de Paris profite de cette quatrième journée de manifestation pour tester son drone de surveillance.

15:25 A Nantes, garer sa voiture de luxe devant la préfecture un jour de manifestation : mauvaise idée. Le propriétaire de cette voiture risque de s’en souvenir.

15:07 La police est la cible des slogans des manifestants.

Des “Non au Tafta!” retentissent, pour s’opposer au projet de libre échange transatlantique.

La Préfecture de police rappelle à l’ordre les participants à Nuit Debout dans un communiqué. Toutefois, les recommandations de la préfecture n’interdisent pas le rassemblement pacifique des militants.

Nuit Debout participe à la marche jusqu’à la place de la Nation. Les représentants du mouvement ont rencontré jeudi matin les syndicats. Une nouvelle rencontre est attendue jeudi soir en prévision du 1er mai.

Photo de famille: Philippe Martinez (CGT), Jean-Claude Mailly (Force Ouvrière), William Martinet (président de l’Unef) solidaires derrière la banderole.

Appel à la “démacronisation” sur certaines banderoles, en référence au ministre de l’Economie qui a récemment lancé son propre mouvement, à la ligne libérale.

14 heures, c’est le début de la manifestation. Le mot d’ordre de Nuit Debout, « grève générale », retentit.