Ailleurs sur le web… Le jeudi 5 mai

La team Slate vous présente tous les jours le meilleur et le pire des internets. De quoi faire passer la lenteur monotone d'un jour férié. Aujourd'hui, mauvaise foi présidentielle et écureuils kleptomanes. A consommer sans modération sur le web et notre page Facebook.

11h02 — Une application qui reconnait les visages

En Russie, une application de rencontre pour gens timides fait fureur. Son nom : Findface. Son principe : si une personne vous plait dans la rue, mais que vous n’osez pas l’aborder, il suffit de la prendre en photo discrètement. L’application la retrouvera dans les réseaux sociaux. Les performances du programme de reconnaissance faciale sont impressionnantes. FindFace compte déjà 400 000 utilisateurs.

A lire sur Rue89

17h54 — Un robot chirurgical “plus précis que l’homme”

C’est un petit exploit dont on a du mal à saisir la portée. Le robot chirurgien “Smart Tissue Autonomous Robot” (Star) est parvenu à recoudre les deux parties d’un intestin de porc, sans l’aide du médecin venu le superviser. Une avancée qui pourrait, à terme, révolutionner la pratique de la chirurgie des tissus mous.

https://twitter.com/danisfermi/status/728139262797840384

A lire (en anglais) sur mashable.com

17h15 — Boris Johnson, ce trublion

Les Londoniens vont élire ce jeudi un successeur à leur ancien maire Boris Johnson. L’occasion pour LeMonde.fr de revenir sur cinq séquences mémorables de l’homme politique anglais.

Tacles appuyés, plaquage sur un enfant, dérapage incontrôlé en voiture. L’ancien député conservateur est un habitué des pitreries en série. Des moments savoureux.

A voir sur lemonde.fr

16h19 — La réalité augmentée, remède à la paranoïa ?

Une étude menée par des chercheurs de l’université d’Oxford suggère que la réalité virtuelle permettrait de traiter des patients atteints de paranoïa sévère. Equipés d’un casque adéquat, les participants sont placés dans une situation stressante : une rame de train bondée, par exemple. Les chercheurs tablent sur la répétition de cette expérience fictive pour réduire leurs angoisses et, à terme, leur permettre de retrouver une vie sociale apaisée.

A lire (en anglais) sur le site de The Independent

15h41 — “Happy in Calais”

Nous aimons notre ville et nous y sommes heureux”, c’est le message qu’assènent deux Calaisiens depuis leur page Facebook, “I’m happy in Calais”, signée “Droopy”. Ils se font le relais des petites joies du quotidien, du lancement du championnat du monde de GRS au programme des fêtes maritimes. Agacés que leur ville ne soit évoquée que sous l’angle de la crise migratoire, ils ont créé en octobre 2015 cette page qui s’adresse à “un tas de gens heureux à Calais”. Six mois plus tard, ils sont près de 3000 à avoir répondu à l’appel.

12033133_790160417759576_3595441022132545884_n

Les administrateurs de la page témoignent sur lemonde.fr

14h52 — Marseille, production hollywoodienne

Pour le lancement de Marseille, sa nouvelle-née, Netflix ne lésine pas sur les détails. A fortiori quand la critique, unanime, dézingue la série. Casting soigné, Gérard Depardieu et Benoît Magimel en tête, teasing, et lettres géantes surplombant la cité phocéenne. A un détail près : faute de temps, le producteur américain aura dû revoir ses ambitions à la baisse. Le jour de la sortie de la série, le 4 mai, seul le M était installé.

A lire sur le site de Made in Marseille

14h33 — Des parlementaires turcs s’écharpent

Les confrontations entre l’AKP, parti au pouvoir, et la formation pro-kurde HDP sont monnaie courante au Parlement turc. Que ces frictions aboutissent à une bataille rangée, chacun jouant des poings, c’est déjà moins courant. Dimanche 29 avril, les représentants des deux bords en sont venus aux mains. A l’origine de la bagarre, un sujet sensible était discuté au parlement turc ce jour-là : la levée de l’immunité qui permet aux parlementaires d’échapper à toute poursuite judiciaire au cours de leur mandat.

Récit complet par les Observateurs de France 24

13h20 — Pause déjeuner…

Et pour s’occuper, si vous avez toujours rêvé d’être un écureuil, c’est votre moment.

https://www.youtube.com/watch?v=HrlUDzWCh6A

 

13h10 — Le poing levé face à des manifestants néonazis

La photo fait petit à petit le tour des réseaux sociaux. Le 1er mai, Ted Asplund se retrouve nez à nez avec une manifestation du Nordiska motståndsrörelsen (Mouvement de résistance nordique), une organisation néonazie. L’événement réunissait 330 personnes à Borlänge, en Suède. En silence, la femme de 42 ans décide de faire face et de lever le point avant d’être évacuée par la police.

Son témoignage est à lire (en anglais) sur le site du Daily Mail

12h39 — Premiers hommages à Siné

Le dessinateur Maurice Sinet, dit Siné, est décédé ce matin à l’hôpital Bichat, des suites d’une opération. En fin de matinée, c’est le Journal du Dimanche qui a ouvert le bal des hommages, avec une compilation des meilleurs dessins du dessinateur. Il avait 87 ans, et depuis 64 ans ses dessins étaient publiés successivement chez France Dimanche, L’Express, Charlie Hebdo et enfin Siné Hebdo, qu’il a fondé en 2008.

A voir sur le site du JDD

11h59 — Des romans à l’eau de rose pour rendre Google plus intelligent

Amour inconditionnel”, “Embrasé”, “Désir fatal” : c’est le titre des dernières lectures de l’intelligence artificielle de Google. Depuis plusieurs mois, les ingénieurs de la multinationale nourrissent l’IA de milliers de romans à l’eau de rose, dans le but d’améliorer son sens de la conversation. Mais son expérience des humains restera pour le moment limitée aux livres. Le temps pour ses créateurs de tirer les leçons de l’histoire désastreuse du chatbot Tay de Microsoft, qui tenait déjà des propos nazis après huit heures d’existence.

20646483

A lire (en anglais) sur Buzzfeed

11h17 — Des documents révèlent une collaboration entre le régime syrien et Daesh

La chaîne britannique Sky News serait en possession de documents attestant d’échanges d’armes, de pétrole et d’informations entre le régime de Bachar el-Assad et Daesh.  La reprise de Palmyre par le gouvernement syrien fin mars serait également la conséquence d’un accord entre les deux parties. Ces informations proviennent des 22 000 documents récupérés par la chaîne en mars dernier, fournis par des déserteurs de l’organisation terroriste.

A lire (en anglais) sur le site de Sky News

10h50 — A la guerre comme à la guerre

Il aura fatigué les Français jusqu’à les rendre irascibles.”, “Lui, il doit comprendre qu’il faut sortir de son bureau.” ou encore “Qui croit encore ce qu’il dit ?”. En campagne, les piques fusent à l’encontre du président sortant. Mais qui en est l’auteur, de François Hollande en 2012 ou de Nicolas Sarkozy en 2016 ? C’est ce que Francetvinfo vous propose de deviner, en 10 citations des deux présidents-candidats. Pas évident.

Quiz à faire sur francetvinfo.fr