Le live du vendredi 6 mai

Au programme du jour : les résultats des élections en Grande-Bretagne, un congrès historique en Corée du Nord, et les incendies au Canada.

 

18h55 — C’est la fin de ce live, et de l’existence de notre site. Nous avons tenté de voler dans l’air des Internets avec la grâce du papillon, en oubliant que nous étions restés une bien balourde chenille. Notre pic d’audience à 8 lecteurs n’ayant pas convaincu nos actionnaires (merci quand même Maman), nous devons fermer boutique. Mais c’était bien ! Nous vous aimons et vous souhaitons un beau week‐end.

18h51 — L’actualité du jour, c’était les municipales à Londres. Comme vous avez pu le constater si vous avez suivi ce live, les élections de la capitale anglaise ont été très suivies en France. Mais les compétences du maire de Londres sont limitées, et en aucun cas comparables à celles de son homologue parisien. Cliquez ici pour en savoir plus, grâce à l’émérillonnée Cécile Sauzay.

18h43 — Obama : la présidentielle américaine n’est “pas une émission de télé‐réalité”. Le président des Etats‐Unis envoie ici une pique destinée à Donald Trump, le futur candidat républicain, qui dirigeait lui‐même un tel programme télévisé, nommé “The Apprentice”. Dans sa conférence de presse à Washington, M. Obama a également jugé que Donald Trump avait un bilan qu’il faudrait “examiner de près”.

18h28 — Nathalie Kosciusko‐Morizot félicite Sadiq Khan sur Twitter. Devançant les résultats définitifs des élections municipales de Londres, NKM a envoyé un tweet de félicitations au candidat du Labour. “Parmi tous les enjeux de cette élection, Londres vote contre le Brexit avant l’heure” a commenté la candidate à la primaire, qui salue le choix du pro‐européen Khan contre l’eurosceptique conservateur Zac Goldsmith.

Les esprits malicieux ne manqueront pas de souligner que NKM connaît la difficulté d’une élection municipale, pour avoir échoué à conquérir la mairie de Paris en 2014.

18h05 — C’est bientôt le week‐end, pour les courageux qui n’ont pas profité de leur jeudi férié. Afin d’égayer votre trêve hebdomadaire, on vous propose un petit point sur les sorties musicales de la semaine. Radiohead a dévoilé il y a quelques jours son nouveau single “Burn The Witch”, prélude à un album dont la sortie est prévue dimanche. Pour les amateurs de funk, les Red Hot Chili Peppers ont sorti jeudi “Dark Necessities”, tiré de leur album “The Getaway” dont la sortie est prévue le 17 juin. C’est le grand retour du groupe californien, qui a sorti son dernier album en 2011. Enfin, Justin Timberlake a mis en ligne un single, “Can’t Stop The Feeling”, qui devrait accompagner tout votre été.

17h38 - Cyclisme : Tom Dumoulin (Giant) a remporté la 1ère étape du Tour d’Italie. Au bout d’un contre‐la‐montre de 9,8 kilomètres, le Néerlandais l’a emporté devant le Slovène Primoz Roglic en onze minutes et trois secondes. Il s’empare par la même occasion du maillot rose de leader du Giro.

17h36 — Le point sur les élections à Londres. Plus de 80% des bulletins ont été dépouillés. Et l’issue du scrutin ne fait plus beaucoup de doute. D’après le sondeur Peter Kellner, cité par le Guardian, “Sadiq Khan a gagné sans l’ombre d’un doute. Il est largement devant après le premier comptage et ça ne va pas changer radicalement.

17h23 — Radiohead annonce son nouvel album. Le groupe anglais met fin au suspens. Le neuvième album du groupe, pour l’instant sans titre, sortira le 8 mai sur internet et le 17 mai dans les bacs. Thom Yorke et sa troupe ont également mis en ligne un second clip après “Burn The Witch”. Ça s’appelle “Daydreaming” et la vidéo est réalisée par l’excellent Paul Thomas Anderson.

17h12 — Le lanceur d’alerte des « Panama papers » explique pour la première fois sa démarche. La source anonyme à l’origine de la fuite des « Panama papers », explique dans un manifeste ses motivations. Il a transmis les 11,5 millions de documents du cabinet panaméen Mossack Fonseca à la presse. Le Monde et les journaux partenaires de l’opération des « Panama papers » publient ce texte.

17h03 — Benoît Trémoulinas forfait pour l’Euro. Le latéral gauche français souffre d’une rupture à un ménisque du genou gauche et sera absent un mois. Il devrait rater l’Euro en France. Pour prendre sa place, Didier Deschamps pourrait appeler Laywin Kurzawa, Lucas Digne ou encore Gaël Clichy.

16h59 — La région de Fort McMurray est l’un des sites pétroliers les plus importants au monde. Cette raison, et quelques autres, aggravent l’ampleur de l’incendie qui dure depuis plusieurs jours. Les explications de l’olympienne Paméla Rougerie ici. 

16h54 — D’accord, la série “Marseille” a tout du ratage complet. Mais Gérard Depardieu reste au‐dessus de la mêlée, dans son rôle d’homme politique. Comme toujours. Le déluré Luc Magoutier vous explique pourquoi. 

16h37 — Kim Jong‐Un salue un essai nucléaire “historique”. Le leader du Parti des travailleurs de Corée, qui tient aujourd’hui son premier congrès depuis 40 ans, a affirmé que son pays avait réussi à se doter de la bombe nucléaire. “Nos militaires ont mené cette année avec succès le premier essai d’une bombe H (…), un événement historique dans les 5.000 ans d’histoire de notre peuple”, a déclaré M. Kim dans son discours diffusé à la télévision d’Etat.

16h18 — Feu vert pour l’ouverture du BHV le dimanche. La CFTC a annoncé qu’elle ne mettrait pas son veto au texte, déjà validé par SUD‐Solidaires et la CFE‐CGC. La CGT ne sera pas en mesure de s’opposer seule au texte. Le BHV sera donc le premier grand magasin parisien à ouvrir le dimanche.

16h02 — Le nouveau Han Solo a les yeux bleus. On sait désormais qui succèdera au grisonnant Harrison Ford dans “Star Wars : Rogue One”, le spin‐off de la saga programmé pour le 14 décembre prochain. Le nouveau Han Solo répond au nom barbare d’Alden Ehrenreich. À 26 ans, celui qui accompagnera Chewbacca a déjà été aperçu dans des films comme « Ave Cesar » des frères Coen ou « Blue Jasmine » de Woody Allen. 

15h42 — Fin du blocage politique en Irlande. Le Premier ministre Enda Kenny a été réélu vendredi par le parlement, ouvrant la voie à la formation d’un gouvernement minoritaire après plus de deux mois de blocage politique. M. Kenny, 65 ans, a été réélu par 59 voix contre 49. Il s’agissait du quatrième vote du parlement irlandais pour désigner le chef de l’exécutif depuis les élections générales du 26 février, qui avaient vu le parti de M. Kenny, le Fine Gael (centre droit), arriver en tête mais sans majorité pour gouverner.

15h08 — Turquie : Erdogan n’accède pas aux requêtes des Européens pour supprimer les visas. Les négociations continuent entre l’Union européenne et Ankara. Pour le président turc Reçep Tayyip Erdogan, pas question d’aménager la loi antiterroriste turque, contrepartie demandée par l’UE en échange d’une exemption de visa pour les Turcs. “L’UE nous demande de modifier la loi anti‐terroriste. Mais alors dans ce cas nous dirons : “ Nous irons de notre côté et vous du vôtre “”, a ajouté Erdogan lors d’un discours public à Istanbul.

15h05 — François Hollande ira en Centrafrique le 13 mai. L’Elysée annonce un voyage en Afrique du président François Hollande. Le chef de l’exécutif se rendra en République centrafricaine le 13 mai pour y “apporter son soutien à la paix et à la stabilisation du pays”. Rappelons que la France cherche à mettre fin à son opération militaire dans ce pays. M. Hollande ira ensuite au Nigéria pour assister à un sommet régional consacré à la lutte contre Boko Haram.

15h01 —  Les créations d’emplois aux Etats‐Unis ont nettement ralenti en avril (mais le taux de chômage reste inchangé). Mauvaise nouvelle pour le marché de l’emploi américain : dans le sillage de l’affaiblissement de la croissance au premier trimestre, les créations d’emplois ont nettement ralenti en avril. L’économie a créé 160 000 emplois le mois dernier, contre 208 000 en mars. Bien en deçà des prévisions des analystes, qui tablaient sur 207 000 nouvelles embauches. Pour autant, le taux de chômage est resté stable (5%, comme en mars), selon les chiffres du ministère du Travail publiés vendredi.

14h55 — Manuel Valls n’exclut pas d’utiliser le 49–3. Le vote de la loi El Khomri sur le travail est toujours aussi incertain pour le gouvernement. Le Premier ministre Manuel Valls semble envisager sérieusement la possibilité d’utiliser la procédure du 49–3, qui permet de faire voter une loi sans l’assentiment de l’Assemblée nationale. Interrogé sur le sujet par Public Sénat dans une émission diffusée ce soir, M. Valls a répondu qu’il ne fallait “jamais renoncer à un moyen constitutionnel”.

14h42 — Royaume‐Uni, élections locales : Cameron attaque le Labour, Corbyn se satisfait des résultats. Suite aux premières estimations des résultats, qui montre un Labour Party en chute libre en Ecosse mais qui se maintient en Angleterre, les leaders politiques ont réagi. Le Premier ministre conservateur David Cameron a jugé que le parti travailliste avait “complètement perdu le contact avec les travailleurs qu’ils sont censés représenter”, lors d’un discours prononcé à Peterborough. Jeremy Corbyn, le chef des travaillistes, a répondu au Guardian que le Labour avait “fait bien mieux que ce que tous les médias prédisaient”. Il a également assuré qu’il resterait à son poste de leader du parti.

 

14h33 — Nouvelle incartade de Donald Trump. Désormais seul candidat restant dans la course aux primaires républicaines, Donald Trump s’est lâché sur Twitter, comme il en a coutume. Le milliardaire américain, qui s’est fait remarquer par ses violentes critiques envers les latinos, s’est pris en photo en train de manger un “taco bowl”, un plat mexicain, avec un sourire radieux aux lèvres. M. Trump a accompagné la photographie de ce commentaire : “Les meilleurs taco bowls sont faits à la Trump Tower Grill. J’adore les hispaniques !

 

La tentative de récupération de l’électorat latino est peut‐être un peu trop grosse pour celui qui qualifiait les Mexicains de “violeursil n’y a pas si longtemps. Mais le message a déjà été retweeté plus de 75 000 fois.

14h22 — Royaume‐Uni : premiers résultats des élections locales. On attend toujours les résultats définitifs britanniques, mais la presse britannique bruisse déjà des estimations du scrutin local qui a eu lieu jeudi. Celles‐ci montrent une chute du parti travailliste en Ecosse, où les conservateurs deviennent le premier parti d’opposition. Le Labour se maintient néanmoins bien en Angleterre, et les sondages prédisent un total de 863 sièges de conseils locaux pour le parti de gauche. Les conservateurs au pouvoir obtiendraient 447 sièges.

13h33 — Explosion d’une installation off‐shore de Chevron. Des rebelles ont fait sauter une explosion du groupe pétrolier américain dans le sud du Nigéria. L’annonce a été faite ce matin par la marine. Cet événement laisse craindre une recrudescence de violences, qui pourrait affecter la production de brut.

13h26 — Damas nie toute participation aux raids de jeudi. Le régime syrien a nié ce matin toute implication aujourd’hui dans des bombardements menés hier contre un camp de déplacés situé près de la frontière turque. Environ trente personnes sont mortes parmi les civils, selon une ONG. Le commandement de l’armée a accusé les rebelles de procéder dernièrement à des “attaques contre des cibles civiles” pour en faire assumer la responsabilité au pouvoir.

13h19 — Le pape pousse l’Europe à “oser un changement radical”. Le pape François a reçu le prix Charlemagne des mains des présidents des institutions européennes (Parlement européen, Commission européenne, Conseil européen) à Rome. Dans son discours, le souverain pontife s’est livré à un vibrant plaidoyer pour l’Europe : les pères fondateurs “ont eu l’audace non seulement de rêver l’idée d’Europe, mais ils ont osé transformer radicalement les modèles qui ne provoquaient que violence et destruction”, a affirmé le pape, exhortant les Européens à “construire des ponts et abattre des murs.

13h10 — Le Hamas veut “combattre les incursions israéliennes”. Le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a déclaré que le mouvement islamiste ne voulait “pas d’une nouvelle guerre” avec Israël, mais combattrait les “incursions” de l’Etat juif sur le territoire palestinien. Depuis quelques jours, des confrontations opposent Palestiniens et Israéliens dans la bande de Gaza, causant le décès d’une Palestinienne.

12h37 — La droite brocarde François Hollande en vidéo. Cela vous a peut‐être échappé, mais ce vendredi 6 mai marque le quatrième anniversaire de l’élection de François Hollande. L’occasion pour deux candidats de la primaire de la droite, Alain Juppé et Bruno Le Maire, de s’attaquer au bilan du président à l’aide de vidéos. Même objectif, procédés différents : l’équipe d’Alain Juppé choisit de confronter des déclarations du président à des chiffres à l’aide d’un montage.

Les jeunes soutiens de Bruno Le Maire ont eux monté des extraits de meetings de François Hollande dans lequel le socialiste, alors candidat, parle du mandat de Nicolas Sarkozy… L’effet de miroir est cruel pour l’actuel président, dont les propos semblent pouvoir être appliqués à son propre quinquennat.

12h22 — Merkel veut faire respecter l’accord UE‐Turquie. Malgré l’annonce du départ du Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, la chancelière allemande compte toujours sur la Turquie pour respecter l’accord conclu avec l’Europe pour gérer la crise migratoire. Un des porte‐paroles de Mme Merkel, Georg Streiter, a indiqué que l’Union européenne et l’Allemagne allaient “mettre en oeuvre toutes leurs obligations”, et que le gouvernement allemand “attendait la même chose de la partie turque”.

12h05 — Un congrès historique en Corée du Nord. Si les réunions de partis politiques sont habituelles en France, il ne faut pas rater les rassemblements du Parti des travailleurs de Corée (PTC), le parti unique de la dictature stalinienne qui sévit en Corée du Nord. Le leader omnipotent Kim Jong‐Un a ouvert le premier conrès du PTC en 40 ans. Lors du dernier congrès, en 1980, Kim Jong‐Un n’était même pas né. Cette grande réunion des membres du parti doit consacrer sa suprématie sur la Corée du Nord, et affirmer le “prestige” du pays en tant que puissance nucléaire.

11h35 — Israël frappe la bande de Gaza. Des raids aériens ont été menés par Israël, en réaction à des tirs d’obus palestiniens contre son armée. Cette confrontation entre dans son troisième jour consécutif. C’est la plus sérieuse depuis 2014 et l’instauration d’un fragile cessez‐le‐feu après des semaines de guerre.

11h18 — Gilbert Collard soutient Donald Trump. Le député du Gard, proche du Front national et membre du Rassemblement bleu marine, a déclaré sur iTélé qu’une victoire de Donald Trump serait “un grand moment de joie”.

11h09 — Sadiq Khan est en passe de devenir le nouveau maire de Londres. Une consécration pour ce fils de chauffeur de bus d’origine pakistanaise, proche des idées de Tony Blair. Vous pouvez lire son portrait ici. 

11h05 — Décision ce lundi pour Platini. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) vient d’annoncer qu’il rendra sa décision lundi concernant la suspension de six ans infligée par la FIFA à Michel Platini, privé de toute activité liée au football. Suite à la révélation d’un paiement de 1,8 million d’euros en 2011 par Sepp Blatter, Michel Platini, alors en course pour la présidence de la FIFA, avait été suspendu huit ans par l’instance internationale, une peine réduite en appel à six ans. Le Français a été auditionné le 29 avril dernier par le TAS.

10h32 — Les indépendantistes l’emportent en Ecosse mais perdent leur majorité. Les résultats finaux des élections du Parlement écossais viennent d’être publiés. Les indépendantistes du Scottish National Party (SNP) l’emportent avec 63 sièges sur 129, un score toutefois insuffisant pour garder leur majorité absolue — ils détenaient 69 sièges. Ils vont devoir s’allier avec des petits partis pour gouverner, même si leur leader Nicola Sturgeon a salué une “victoire historique”.

Autre fait marquant : le lourd revers des travaillistes, qui perdent 13 sièges pour se retrouver à 24. Les conservateurs deviennent la première force d’opposition écossaise avec 31 sièges.

 

10h10 — Bonjour à tous ! Merci d’être avec nous pour suivre l’actualité de ce vendredi 6 mai, en attendant un week‐end bien mérité pour les courageux qui n’ont pas fait le pont. Au programme du jour : les résultats des élections en Grande‐Bretagne, un congrès historique en Corée du Nord, et les incendies au Canada.