Le Festival de Cannes sous haute surveillance

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’est rendu lundi à Cannes pour inspecter le dispositif de sécurité, deux jours avant le début du festival du cinéma.

Bernard Cazeneuve s’est déplacé à Cannes ce lundi pour inspecter le dispositif de sécurité mis en place pour la 69e édition du Festival, du 11 au 22 mai.

Le ministre de l’Intérieur prévoit le « plus haut niveau de sécurité possible, dans le contexte de menace terroriste que chacun a à l’esprit ». Le maire de Cannes, David Lisnard, parle de « contrôles supplémentaires, notamment des fouilles aléatoires ». Cette mesure s’ajoute à celles déjà prises l’an dernier, comme l’interdiction des drones ou l’instauration d’une zone de sécurité maritime.

La ville s’est préparée au pire. Le 21 avril dernier, une simulation  d’attaques terroristes a été organisée : explosion d’un véhicule piégé devant une école et attaque armée dans le Palais des Festivals en pleine projection. Près de 180 figurants ont été mobilisés.

En tout, 500 personnes vont assurer la sécurité intérieure du Palais et de ses environs. Les célèbres marches de Cannes feront l’objet d’une grande attention. Des forces de sécurité nationales et municipales vont également veiller au bon déroulement de l’événement. Chaque année, durant le festival, la population de la Croisette triple pour atteindre près de 210 000 personnes.