2 gagnants et 3 perdants pour l’actualité de la journée

Il est temps de faire le bilan de ce mardi 10 mars. Une journée pauvre en vainqueurs : deux gagnants, mais trois perdants.

Gagnant #1 : Carlo Ancelotti

6770962771_3183e4733c_o

Avant même d’avoir posé ses valises à Munich, le futur entraîneur du Bayern peut compter sur une armada renforcée pour la saison prochaine.
Deux recrues de choix ont été annoncées aujourd’hui. D’abord, le défenseur central du Borussia Dortmund et champion du monde, Mats Hummels, qui a signé pour 38 millions d’euros. Le prometteur milieu de terrain Portugais Renato Sanches arrive également du Benfica (35 millions d’euros minimum).

Gagnant #2 : Jean‐Pierre Léaud

3948835348_2351809f22_o

La Palme d’or d’honneur de la 69e édition du Festival de Cannes sera décernée au comédien, incarnation de la Nouvelle Vague et interprète fétiche de François Truffaut, qui a révélé son talent dans Les 400 coups en 1959. L’acteur recevra cette récompense lors de la cérémonie de clôture le 22 mai.

Perdant #1 : Manuel Valls

© Benjamin Girette / IP3 : Manuel Valls était au micro de France Inter vendredi. Il s'est à nouveau montré offensif face au FN.

Comme pressenti depuis plusieurs jours, le gouvernement va recourir à l’article 49–3 pour adopter la loi Travail. C’est un aveu d’impuissance du Premier ministre. Il lui manque 30 à 40 voix pour avoir la majorité et faire voter le projet. En réponse, les groupes LR et UDI ont déposé une motion de censure. Elle sera débattue au plus tôt dans 48 heures.

Perdant #2 : Denis Baupin

13211034_10209372248884671_2052405942_o

Pour la deuxième journée consécutive, le député écolo figure dans nos perdants. Le parquet de Paris annonce avoir ouvert une enquête préliminaire. Le député, qui a démissionné hier de son poste de vice‐président de l’Assemblée nationale, ne siège plus avec le groupe écolo, mais avec les sans listes. Ce matin, son épouse, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, a déclaré que le débat devait avoir lieu en justice. Baupin a porté plainte pour diffamation.

Perdant #3 : Dieudonné

2517438697_0a785651a4_o

Il a été condamné cette après‐midi à deux mois de prison avec sursis et à 10 000 euros d’amende pour des passages de son spectacle La Bête Immonde. Il a été reconnu coupable d’injures raciales et de provocation à la haine. Cette condamnation s’ajoute à la quinzaine qui figure déjà à son casier judiciaire.