Ce soir (ou jamais !) s’arrête : les moments forts de la meilleure émission du monde

Faute d'audience, Ce soir (ou jamais !) s'arrête. Durant dix ans, l'émission de Frédéric Taddeï aura été le parangon de cet art délicieusement français qu'est la polémique. Retour sur quelques moments forts de ce bijou cathodique.

L’honneur de la télévision publique française” (dixit Régis Debray, s’il vous plaît) va bientôt disparaître. À l’antenne depuis dix ans, Ce soir (ou jamais !) ne sera plus diffusée la saison prochaine. Les 500 000 fidèles de l’émission hebdomadaire ne suffisent plus à la direction de France Télévisions. À la rentrée, les téléspectateurs retrouveront Frédéric Taddeï dans un magazine mensuel. Mais une page se tourne au sein du service public.

Du CPE de de Villepin au traité transatlantique, en passant par le mariage gay et l’obsolescence programmée : en dix ans, aucune thématique n’aura échappé à ce programme qui ambitionnait à son lancement de “décrypter le monde contemporain à travers le prisme de la culture”. Il y a un an, Ce soir (ou jamais!) battait le record de longévité d’une émission culturelle française, jusque-là détenu par Apostrophes, de Bernard Pivot. De quoi nourrir internet de milliers de débats cultes. Florilège.

La tirade de Denis Lavant, quand Céline vaut mille experts

Zemmour à Attali : “L’histoire est tragique”

Les “antiracistes” se déchirent

https://www.youtube.com/watch?v=oX_3vcsoxUM

Alexandre Astier et la pantomime des présidentielles

François Jarrige : “Les ouvriers sont les meilleurs experts de leur activité”

Quand le scénariste d’Un prophète raconte l’Algérie

https://www.youtube.com/watch?v=pWZmhby3ZhU

Michel Onfray à Judith Bernard: “Votez Robespierre !”

https://www.youtube.com/watch?v=gy_qC8FQjOM

L’interview savoureuse d’Alain Delon