La Russie aurait piloté des cyberattaques en Allemagne

Selon les renseignements allemands, des « indices » portent à croire que les autorités russes sont derrière une campagne de cyberattaques sous le nom Sofacy/APT 28.

Les cyberattaques auraient visé la chambre basse du parlement allemand, a annoncé le service de renseignement intérieur allemand. Il dénonce “une des campagnes les plus actives et agressives du moment”. Il y voit aussi “des indices d’un pilotage étatique russe pour gagner des informations stratégiques”.

Le chef des renseignements allemands Hans‐Georgg Maassen relève que le “cyber‐espace est un lieu pour une guerre hybride” et a ouvert “des nouveaux espaces pour l’espionnage et le sabotage”. Il explique aussi que la sécurité informatique d’institutions gouvernementales, administratives, économiques, scientifiques et de recherche est menacée en permanence.

“Les campagnes observées par les services de renseignement allemand sont orientées généralement sur l’obtention d’informations, c’est-à-dire de l’espionnage. Mais désormais les services de renseignement russe se montrent enclins au sabotage”, a affirmé Hans‐Georgg Maassen.