Poutine promet des mesures face à la “menace” du bouclier antimissile de l’Otan

Vladimir Poutine affirme ce vendredi 13 mai qu’il va prendre des mesures pour faire face à la menace posée par le bouclier antimissile de l’Otan, inauguré la veille par les Américains.

Moscou ne veut pas pour autant se lancer dans une “nouvelle course aux armements”, a précisé le numéro un russe, sans donner de détails sur les mesures qu’il comptait prendre.

Le projet de bouclier antimissile a été lancé en 2010. Opérationnel en Roumanie et en Pologne, il va entrer en activité à partir de juillet, pour le sommet de l’Otan qui se tiendra à Varsovie.

L’Otan revendique avoir créé ce système pour se protéger de l’Iran.