Canapés et cheminées : quand les politiques se confient

L'émission de Karine Le Marchand "Ambition intime" diffusée dimanche 9 octobre sur M6 montre les candidats à l'élection présidentielle sous un angle inédit. Ce n'est pourtant pas la première fois que des politiques s'exposent dans l'atmosphère intime d'un salon, entre canapé et feu de bois.

Pas l’ombre d’un agriculteur face à Karine Le Marchand ce dimanche 9 octobre sur M6. Dans sa nouvelle émission “Ambition intime”, l’animatrice, lovée sur un confortable canapé, fait face à des personnalités politiques qui souhaitent investir le palais de l’Elysée en 2017. Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg, Bruno Le Maire et Marine Le Pen se confient sur leur jeunesse, leurs rêves et leurs désillusions. L’émission pulvérise les limites de la “peopolisation” des hommes et femmes politiques. Autour d’un verre de vin et dans un décor chaleureux, l’animatrice tente quelques blagues grivoises, parle de sexe, d’amour, de jardinage, de Claude François et de cuisine.

Cette désacralisation ultime du “politique” critiquée par de nombreux médias n’est pourtant pas si nouvelle. Déjà, de 1985 à 1989, Anne Sinclair s’invitait dans le salon des hommes de pouvoir. De la banquette rouge de Michel Drucker au divan d’Henry Chapier, retour sur la passion des politiques pour les canapés en cuir et les cheminées crépitantes.