Les traitements à base de cannabis toujours attendus en France

Le cannabis à usage thérapeutique est étudié de près par la communauté médicale internationale. Et déjà, le cannabis apparaît comme un médicament efficace contre l'épilepsie.

En France, la voie concernant l’utilisation du cannabis thérapeutique a été ouverte en janvier 2014. Le Sativex, un spray anti‐douleur utilisé pour accompagner le traitement de la sclérose en plaques, reçoit une autorisation de mise sur le marché. Près de trois ans plus tard, les malades attendent encore un arbitrage du ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Contacté, le ministère de la Santé n’a pas souhaité donner plus de précision quant à la mise en vente du médicament.

La sclérose en plaques n’est pas la seule maladie qui peut être soulagée par le cannabis. Des études indiquent que le chanvre s’avèrerait aussi être efficace dans le traitement de l’épilepsie. Une découverte qui mobilise les proches et les associations autour des malades.

Un traitement sans effet psychoactif

L’épilepsie est une maladie qui se caractérise par des crises épileptiques non provoquées et dues à l’altération fonctionnelle transitoire au sein d’une population de neurones. Le manque de sommeil, le stress ou encore l’anxiété sont des causes d’apparition des crises épileptiques.

Le cannabidiol (ou CBD), est l’un des composants extraits de la plante de cannabis. Depuis quelques années, il est utilisé pour le traitement de pathologies graves comme le cancer, la sclérose en plaque. Mais surtout pour soigner l’épilepsie. Le CBD permet de diminuer la fréquence des crises et leur intensité. Administré sous forme d’huile, sous la langue ou mélangées aux aliments, le cannabidiol ne se fume pas. Et ne provoque pas les effets psychoactifs du cannabis.

capture-decran-2016-10-12-a-17-29-06
Source : Arte

Dès l’an 1100 avant J‐C, l’écrivain arabe al‐Mayusi a décrit l’usage de cannabis pour contrôler les crises épileptiques. En 1973, une étude menée au Brésil a démontrée que le cannabidiol permet de lutter contre l’épilepsie. Si cette étude ne porte que sur les animaux, elle donne des idées. Cinq ans plus tard, le professeur israëlien Mechoulam test le cannabidiol chez des humains. Ses conclusions sont très encourageantes et préconisent l’utilisation de la molécule pour lutter contre l’épilepsie.

De 300 à une crise quotidienne

En 2013, la revue Epilepsy Behav publie les résultats d’une étude qui démontre les bienfaits du cannabidiol contre l’épilepsie réfractaire. En 2014, une équipe de chercheurs canadiens publie l’étude d’une série de cas où le cannabis médical est utilisé pour traiter les enfants atteints épilepsie. En août 2015, des neuroscientifiques américains se sont également penchés sur la question. Avec à chaque fois la même conclusion : le cannabis, et en particulier le cannabidiol, est un traitement efficace contre les patients atteints d’épilepsie.

En juin 2015, le mensuel National Geographic a consacré un dossier entier au chanvre. Les équipes du magazine se sont intéressées à Lily Rowland, 9 ans, et Addelyn Patrick, 2 ans et demi. Ces deux enfants sont atteints d’épilepsie sévère (jusqu’à 300 crises par jours). Leurs médicaments traditionnels sont lourds et provoquent des effets secondaires qui se caractérisent par un état partiellement végétatif.

https://www.youtube.com/watch?v=wKpUS-NKciI

D’autres enfants souffrant d’épilepsie ont été soigné grâce au cannabis.

Les parents, désabusés, ont décidé de s’installer au Colorado, Etats‐Unis, où la marijuana est légale, pour tenter un traitement à base de cannabis. Les médecins prescrivent alors aux enfants un traitement à base de cannabidiol (CBD), présenté sous forme d’huile et qu’on ingère. Cela permet de réduire drastiquement les épisodes convulsifs, sans effet secondaire, et de retrouver une vie normale. Une réussite. Les deux enfants sont passées de 300 crises quotidiennes à une seule et ont repris une vie normale.

capture-decran-2016-10-11-a-12-18-52
National Geographic

La lutte contre l’épilepsie n’en est pas pour autant terminée. Un article du New England Journal of Medicine datant de septembre 2015 a noté que le traitement thérapeutique à base de cannabis contre l’épilepsie s’est avéré efficace chez 47% des enfants des nouveaux venus, contre 22% de ceux qui avaient toujours vécu au Colorado.

Le laboratoire britannique GW Parmaceuticals (également producteur du Sativex), finance des essais tests sur l’efficacité du cannabidiol contre les épilepsies. Cet été, l’entreprise a annoncé avoir mis au point un médicament à base de cannabis, l’Epidiolex, pour lutter efficacement contre le syndrome épileptique Lennox‐Gastaut.