Femmes au volant, clichés au tournant

Un rapport publié par les sénatrices Chantal Jouanno (UDI) et Christine Hummel (LR) brise les clichés sur les femmes et l'automobile. Si elles ne sont pas les championnes pour obtenir leur permis, elles sont beaucoup plus prudentes sur la route.

La voiture, une histoire d’hommes ? Un rapport publié fin septembre tord le cou à ce cliché. Dans “Les femmes et l’automobile : un enjeu de lutte contre la précarité, d’orientation professionnelle et de déconstruction des stéréotypes”, les deux sénatrices, Chantal Jouanno (UDI) et Christine Hummel (LR), veulent démonter les stéréotypes et favoriser l’accès des femmes aux métiers de l’automobile.

Réussite au permis : les femmes calent

Au regard des statistiques publiées chaque année par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), les femmes sont moins douées que les hommes concernant l’obtention du permis B. L’écart est d’environ 10 points à chaque fois. Sur les cinq dernières années, il n’y a pas vraiment eu d’évolution.

capture-decran-2016-10-13-a-14-33-52

Pour le moment, on ne sait pas expliquer les raisons de cet écart. Quelques pistes sont ébauchées dans le rapport. Les femmes auraient, peut‐être, un intérêt limité pour la conduite.

“Dès qu’elles éprouvent de l’intérêt pour un sujet, elles réussissent. Il me semble que le problème principal réside dans ce manque d’intérêt” — Emmanuel Barbe, Délégué à la sécurité et à la circulation routières

Aussi, elles pourraient ne pas être à l’aise avec la mécanique car peu initiées à cette discipline. Les clichés souvent véhiculés dans le cercle familial influenceraient aussi leur rapport avec la conduite. Les femmes auraient moins confiance en elles que les hommes lors de l’examen du permis de conduire.

Mort au tournant ?

Les femmes causeraient plus d’accidents que les hommes. C’est le cliché qui circule le plus sur les femmes et l’automobile. Pourtant, si l’on se penche un peu sur la statistique, la légende urbaine s’effondre. Les hommes causent en effet plus d’accidents mortels que les femmes. Et de très loin.

capture-decran-2016-10-13-a-15-07-58

Les hommes sont aussi les premières victimes sur la route. Plus du double perdent la vie dans des accidents. Un constat récurrent chaque année.

capture-decran-2016-10-13-a-16-21-43

 

noun_106424_ccL’alcool, la consommation de substances illicites ou l’inattention sont autant de causes d’accidents. Et la différence entre hommes et femmes est criante. Ainsi, 91% des conducteurs contrôlés positifs aux stupéfiants, et 92% des conducteurs alcoolisés sont des hommes.

La délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes fait en sorte que le monde de l’automobile ne soit plus exclusivement réservé aux hommes, en mettant en valeur, par exemple, les femmes qui pratiquent le sport automobile. Au Royaume‐Uni, Claire Williams, patronne de l’écurie de Formule 1 Williams, est à la tête d’une structure de près de 750 personnes. Aucun exemple équivalent dans l’Hexagone.

claire_williams_monaco_2014