Les Indiens d’Amérique toujours exclus du rêve américain

Plus de 200 tribus indiennes sont réunies dans le Dakota du Nord depuis plusieurs semaines pour lutter contre un projet d'Oléoduc qui traverse leur territoire. Une difficulté de plus pour une communauté dont on ne parle jamais mais qui cumule les handicaps.

L’actrice américaine Shailene Woodley, star de la saga Divergente, a été arrêtée par la police, lundi 11 octobre. Son tort : elle retransmettait en direct sur Facebook, une manifestation d’une tribu Sioux dans le Dakota du Nord contre un vaste projet de construction d’un pipeline. La vidéo de son interpellation a déjà été vue près de 5 millions de fois.

"La police anti-émeutes arrive". La vidéo de l'arrestation de Shailene Woodley.
“La police anti-émeutes arrive”. La vidéo de l’arrestation de Shailene Woodley (https://www.facebook.com/ShaileneWoodley/videos/624178791076838/)

Ce projet de pipeline, estimé à 3,7 millions de dollars et qui doit traverser quatre Etats américains sur près de deux kilomètres (le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, l’Iowa, et l’Illinois), est très contesté, notamment de la part de la tribu indienne de Standing Rock qui proteste contre son tracé — qui traverse leurs terres -, et contre son impact estimé sur l’environnement. Shailene Woodley n’est pas la première star à s’être mobilisée contre le projet. Il y a deux semaines, déjà, Robert Redfort avait manifesté son soutien à la tribu de standing Rock, à travers une lettre ouverte publiée dans le magazine Time.

Manifestation d'Améridien dans le Dakota
Manifestation d’Améridien dans le Dakota
Un retard sur presque tous les indicateurs sociaux

Barack Obama s’est rendu sur place, le 27 septembre dernier,  et a temporairement suspendu le projet, mais la colère ne redescend pas.

Le problème est en effet bien plus large et concerne avant tout, les discriminations subies au quotidien par les Indiens d’Amérique. Alors que se profilent les élections américaines le 8 novembre prochain, les 2,7 millions d’Indiens d’Amérique restent dans une situation extrêmement critique, plus de cinq siècles après l’arrivée des Européens.

En premier lieu, le niveau de pauvreté. La part d’adultes vivant sous le seuil de pauvreté y est le plus haut des Etats-Unis, avant même les Afro-américains.capture-decran-2016-10-14-a-11-07-08

Autre priorité pour les communautés amérindiennes, l’accès aux soins. Les tribus indiennes des Etats-Unis sont en effet en retard sur presque tous les indicateurs, en comparaison avec un Américain “moyen”.

amerendien

Le risque est grand que la situation ne change pas. La communauté, qui représente une infime proportion des votants, n’intéresse pas vraiment les hommes politiques. Ils sont d’ailleurs répartis

americanindiansmapcensusbureau

Conséquence de cet isolement politique et médiatique par rapport à la société américaine, les Amérindiens ne se déplacent pas pour voter. Ils n’ont qu’un seul représentant au Congrès, le républicain Markwayne Mullin.

Source : U.S. Census Bureau/ Election 2008
Source : U.S. Census Bureau/ Election 2008