Dopage : Les joueurs du Racing 92 blanchis

Trois joueurs emblématiques du Racing 92 ont été innocentés après des soupçons de dopage

Soulagement pour le Racing 92. Les trois joueurs de rugby accusés de dopage, dont la star néo-zélandaise Dan Carter, ont été “lavés de tout soupçon” de dopage, a annoncé ce mardi le club, confirmant des informations du journal L’Equipe.

Des traces de corticoides, une hormone améliorant les capacités physiques et psychiques des sportifs, avaient été retrouvées dans les urines des trois joueurs après la dernière finale de top 14, le 24 juin 2016.

Dan Carter s’est dit mardi sur son compte instagram “pas surpris” de la décision, ajoutant qu’il n’avait “rien fait de mal”.

“J’ai apprécié tout le soutien dont j’ai bénéficié, qui représente beaucoup pour moi et ma famille. Bien que tout cette histoire fut décevante et frustrante, j’apporte tout mon soutien aux autorités qui s’assurent que notre sport soit joué dans les règles”, a ajouté Carter, arrivé au Racing 92 en décembre 2015.
“Je suis ravi de pouvoir désormais tourner la page et me concentrer sur le rugby”, a‑t-il conclu.

Dan Carter, Joe Rokocoko et Juan Imhoff avaient été auditionnés mercredi par la commission de lutte contre le dopage de la Fédération française de rugby (FFR).

Traitements “autorisés”

De son côté, le club des Hauts-de-Seine s’était justifié, lors de la révélation des résultats des analyses d’urine, en déclarant qu’il s’agissait ” de traitements administrés par voie autorisée, prodigués en réponse à des pathologies avérées, plusieurs jours avant la finale du Top 14 et ne nécessitant pas d’AUT [Autorisation d’Usage Thérapeutique, ndlr]”.

“Comme nous l’avons toujours affirmé, Dan Carter, Joe Rokocoko, Juan Imhoff et Sylvain Blanchard le médecin du club n’ont donc pas commis la moindre infraction aux règlements, pas la moindre entorse à l’éthique”, a expliqué mardi le club dans un communiqué.

L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), qui avait diligenté le contrôle du 24 juin 2016, après la finale du top 14 remportée par le Racing 92 contre le RC Toulon, peut encore faire appel de cette décision.