La Fiac 2016 fait peau neuve

La 43ème édition de la Foire Internationale d'Art Contemporain s'est ouverte ce jeudi. L'édition 2016 voit plus grand que l'édition 2015, avec 13 nouvelles galeries, 43 nouveaux exposants, 4 nouveaux pays représentés et de nouveaux sites étrennés pour l'occasion.

carte interactive des lieux de la Foire

La Foire Internationale d’Art Contemporain s’est ouverte à Paris ce jeudi, jusqu’à dimanche 23 octobre. En tout, 186 galeries dont 113 étrangères se sont installées dans différents lieux, certains accueillant pour la première fois la manifestation. La Fiac a  ainsi traversé l’avenue Winston Churchill pour coloniser l’esplanade, le Petit Palais et son jardin.

Les nouveautés

gif fiac
Les lieux de la Fiac 2015 sont en rose, les lieux de la Fiac 2016 en rouge

Le Grand Palais, bastion originel de la Foire, a ainsi ouvert son navire amiral et accueille dans le salon Jean Perrin des artistes oubliés que les galeristes ont décidé de revaloriser. Autre nouveauté, la porte du salon d’honneur donne désormais sur le Palais de la découverte qui accueille des artistes performeurs.

L’avenue Winston Churchill a été transformée en zone piétonne, l’esplanade a été recréée sur le modèle de l’exposition universelle de 1900. La liaison entre les deux palais permet à des artistes comme Lawrence Weiner ou Jacques Villeglé de s’y exprimer. L’ Américain, spécialiste de l’art conceptuel, a travaillé à partir d’images prises par des drones ou des satellites, le Français est  lui parti d’une d’une phrase du poète Henri Michaux : “l’art est ce qui sert à tirer de l’inertie”.

liaison-grand-palais-petit-palais
L’esplanade piétonne pour l’exposition universelle de 1900 recréée pour la Fiac 2016. (photo le parisien.fr)

Le Petit Palais n’est pas en reste, il accueille pour cette 43ème édition une exposition gratuite dévoilant une trentaine d’oeuvres contemporaines choisies parmi 90 propositions. Pas de stands ni de galeries, mais des oeuvres disposées çà et là, à l’intérieur et dans le jardin. Petits Palais mais grands artistes, Damien Hirst et le sculpteur David Altmejd ont été sélectionnés pour inaugurer ce nouvel espace baptisé “On Site” par Jennifer Flay, la directrice artistique de la Foire.

La Fiac fleurit également “Hors les Murs”. Différents exposants sont présents au Musée national Eugène Delacroix ainsi que sous les arbres dénudés du Jardin des tuileries. On peut notamment y voir une oeuvre de l’architecte Jean Nouvel ainsi qu’une construction singulière du plasiticien Thomas Kilpper, “Un Phare Pour Lampedusa”, réalisée avec des morceaux de bateaux ayant transporté des migrant et s’étant fracassés sur les rochers de l’île italienne.

La saison 2016 ouvre la voie à des spectacles dans le cadre du festival “Parades” qui se tiennent dans la Cour carrée du Louvre, au Musé de l’Orangerie ou encore à la Gare du Nord. sncf_gares_et_connexions_partenaire_fiac_10_2016

Sur la Place Vendôme, haut lieu de la Fiac (“L’arbre” de Paul McCarthy avait fait beaucoup parler de lui en 2014), l’artiste suisse Ugo Rondinone présente lui six sculptures en aluminium en référence aux oliviers de la région de Naples.

La Fiac ne retournera  pas en revanche du côté des quais Austerlitz, les Docks — Cité de la mode et du design n’ayant pas attiré assez de public depuis 2014.